0
A
Actualités

Exténuée, une jeune maman tue son bébé après s’être endormie tandis qu’elle l’allaitait

Etats-Unis : on vous racontait qu’une cliente avait accusé un livreur de la plateforme Uber de l’avoir violée à son domicile. Une jeune maman a accidentellement tué son bébé alors qu’elle était en train de l’allaiter. Exténuée, la jeune femme se serait endormie et aurait du coup étouffé son enfant. La scène s’est déroulée le 15 novembre dernier.

Une mort accidentelle

Joanne Harwood, une habitante de Kendal aux Etats-Unis, a appris son nouveau rôle de mère. Par conséquent, le 15 novembre dernier, elle s’est assoupie quelques minutes tandis qu’elle était en plein allaitement de son petit garçon. Ce dernier n’était alors âgé que de trois semaines et il se prénommait Harry. À son réveil, elle a eu un gros choc : elle a découvert son bébé mort. La scène est horrible : une flaque de sang entourait la tête de l’enfant.

Alors, très rapidement, elle décide d’appeler les secours. Ils transportent dans la foulée le nourrisson à l’hôpital. Mais selon The Mirror, le verdict est sans appel : les équipes médicales ont déclaré la mort du bébé. Coiffeuse indépendante, Joanne Harwood a expliqué aux enquêteurs avoir repris le travail seulement 10 jours après avoir donné naissance à son petit Harry.

Ses journées de travail l’ont totalement épuisée. Et le peu de repos qu’elle a pris après son accouchement n’a pas suffi à la reposer. Ce jour-là, la jeune maman se serait réveillée aux alentours de 22h pour nourrir son bébé avant de s’assoupir sur lui. Pour le moment, une enquête est en cours et les causes de la mort de l’enfant restent inconnues. Cependant, deux médecins qui travaillent sur l’enquête ont émis deux avis sur les circonstances de ce décès.

Ainsi, pour la docteure Alison Armour, le bébé serait mort après que sa mère se soit accidentellement retournée sur lui quand elle s’est endormie. D’un autre côté, pour le docteur Nicholas Shaw, le petit Harry « est très probablement tombé des genoux de sa mère et s’est retrouvé dans une position dangereuse ». En tout cas, il n’est pas anodin de rappeler que l’autopsie de l’enfant a bien démontré que celui-ci n’avait subi aucune blessure. De plus, il n’était atteint d’aucune maladie. Toujours selon The Mirror, les enquêteurs privilégient donc la thèse de l’accident.

Toutes nos condoléances à la famille.