fbpx
0
A
Actualités

Face au coronavirus, « j’ai craqué » : le témoignage glaçant d’un soignant à Mulhouse

Face au coronavirus, « j’ai craqué » : C’est un soignant de l’hôpital de Mulhouse qui a fait part de sa détresse sur BFMTV. Le témoignage glaçant de ce soignant qui craque psychologiquement.

Aide-soignant à Mulhouse, il craque face à l’épidémie

Dans les hôpitaux du Haut-Rhin les capacités de réanimation sont déjà « saturées ». Les hôpitaux alsaciens manquent de lits, de masques et de respirateurs. D’après certains spécialistes : « des gens meurent sans leurs proches à côté. »

C’est depuis un grand rassemblement évangélique fin février que le Haut Rhin est devenu foyer majeur de la maladie. On compte 30 morts et plus de 688 contaminés. C’est un soignant qui exerce dans un établissement hospitalier de Mulhouse qui a pris la parole : « Pas plus loin qu’hier, moi j’ai craqué, il y a une autre collègue qui a craqué. (…) J’ai pleuré parce qu’on a des gens en charge et qu’on découvre qu’une ou deux heures avant ils étaient bien éveillés, avec 15 litres d’oxygène quand même. Et deux heures après, les gens meurent… » 

Défiler vers le haut