0
A
Actualités

Hautes-Alpes : ivre et drogué, il s’introduit chez un couple d’amis… pour faire un cunnilingus

Hautes-Alpes : on vous racontait que Christian Quesada s’était défendu d’être un pédophile. Cette fois, la justice a condamné un homme de 36 ans à dix mois de prison avec sursis. La raison ? Il est entré par effraction chez un couple d’amis, dans le but de pratiquer un cunnilingus. Pourtant, le prévenu est homosexuel.

Une histoire improbable

Ce jeudi 23 mai, un homme comparaissait devant le tribunal correctionnel pour être entré par effraction chez des amis. Mais ce n’est pas tout, sous l’emprise de l’alcool et de drogues, il s’est glissé dans leur lit, alors qu’ils étaient présents. Puis, il a tenté de faire un cunnilingus à la jeune femme. Cette dernière a porté plainte.

Choquée, la victime a tout de même défendu l’accusé. « Il ne savait pas où se trouvait mon appartement, il avait fait toutes les portes, c’est un hasard si c’est tombé sur moi » a-t-elle maintenu. Alors, face au substitut du procureur, le prévenu a reconnu tous les faits qui lui étaient reprochés. Toutefois, il a confié qu’il ne se souvenait de rien. Ce soir-là, il avait pris de la MDMA, une drogue qu’on appelle « la drogue de l’amour » tant elle intensifie les émotions ressenties. L’homme a essayé de pratiquer un cunnilingus alors qu’il est homosexuel.

« Ce qui est difficile, c’est de ne pas m’en souvenir. J’ai un black-out » a-t-il assuré. Et de poursuivre : « J’ai des flashs. Je me souviens de m’être embrouillé avec des gens, ils m’en voulaient parce que je les touchais. J’ai été lourd. Je me souviens de tenter d’ouvrir les portes, mais pas d’entrer ». Il a convaincu le tribunal qui l’a condamné à dix mois de prison avec sursis.

On vous parlait aussi d’une jeune femme de 19 ans dont on a arraché le bébé de son ventre, après sa mort.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?