0
A
Actualités

Incendie sur le tournage des Marseillais : le propriétaire de la villa dévastée accuse la production

Lors du tournage de la saison 4 des Marseillais VS le Reste du monde, le 7 juillet dernier un terrible incendie a dévasté la maison dans laquelle résidaient les participants. Quatre mois plus tard, le propriétaire se plaint et accuse la production de l’émission car il n’a toujours pas été remboursé des dommages qui sont colossaux.

 Les Marseillais VS le Reste du Monde à Faro

En ce moment est diffusée, tous les soirs sur W9, la saison 4 des Marseillais VS le Reste du Monde, le tournage a eu lieu cet été en juillet à Faro. C’est une saison riche en rebondissements que nous propose la chaîne. Que ce soit en amour ou en amitié les Marseillais ont vécu un tournage explosif.

Même la maison a pris feu ! La luxueuse villa du sud du Portugal dans laquelle le tournage a eu lieu a subi un terrible accident dont on ne connait toujours pas l’origine. Heureusement, il n’y a eu aucune victime, mais les dégâts matériels sont importants.

Florence Fayard s’exprime à ce sujet là : « La seule chose qu’on peut dire, c’est que c’est totalement accidentel. J’ai lu beaucoup de choses dans la presse, que ce serait parti d’une chicha, d’un fer à lisser et même d’un grille-pain. On ne sait pas en vérité… Rien n’a été identifié au moment où a été éteint l’incendie. Cela peut venir autant d’une erreur humaine que d’un problème dans la maison. Personne n’a été désigné comme étant le coupable »

Le propriétaire de la villa réclame son argent

Le propriétaire de la Villa Moinho accuse la production et réclame le remboursement des dommages. En effet, 4 mois après l’accident l’assurance Allianz de l’émission n’a toujours pas versé un seul centime au propriétaire. Celui-ci pense que l’incendie aurait eu lieu à cause des équipements de tournage.

La police judiciaire de Faro n’est pas de cet avis, ou du moins elle explique que l’enquête n’a donné aucune preuve concrète qui puisse permettre d’identifier un coupable. Il s’agirait d’un problème électrique, mais dont personne ne connaît l’origine pour le moment.

« Il y en a pour 1,2 million d’euros de dommages et le montant garanti par l’assurance de Banijay pour un incendie est de 1,5 million d’euros. C’est un chantier considérable qui va durer au moins six mois » explique le propriétaire qui pour le moment ne peut ni vendre sa luxueuse villa, ni entamer les travaux.

Défiler vers le haut