0
A
Actualités

La « femme la plus rapide du monde sur 4 roues » meurt lors d’un record de vitesse

Drame : le record du monde de l’homme qui chante durant 106 heures ne se passe pas comme prévu…Cette fois-ci, ce record du monde de vitesse sur 4 roues aura coûté la vie à Jessi Combs, « la femme la plus rapide du monde ».

Elle tentait de battre son propre record

Jessica (Jessi) Michelle Combs était âgée de 39 ans. En 2013, la jeune femme établit le record du monde de la femme la plus rapide sur 4 roues. Elle enregistre le chiffre fou de 640 km/h ! Outre ses exploits de vitesse, Jessi Combs anime également plusieurs émissions de télévision aux Etats-Unis : Xtreme 4×4, All Girls Garage, The List ou encore Mythbusters.

En 2018, elle décide de reprendre le volant de sa voiture à réaction et souhaite battre son propre record de vitesse. En réalité, la jeune femme aurait rêvé battre le record de Kitty O’Neil, en 1976. Cette dernière avait atteint les 815 km/h à bord d’un engin à 3 roues seulement, dans le désert d’Alvord. C’est pour cette raison que Jessi Combs s’est rendue dans ce même désert pour battre son propre record. En fait, elle avait déjà atteint les 680 km/h en 2018, mais le record n’avait pas pu être établi à cause d’un problème mécanique.

Alors ce mardi 27 août, Jessi Combs s’est rendu dans le désert d’Alvord dans l’Etat de l’Oregon. Lorsque les secours ont été avertis qu’une voiture à réaction s’était écrasée dans le désert. Les policiers ont indiqué qu’ils avaient bien identifié le corps de la victime comme étant celui de la pilote. « Jessi Combs était morte. Les causes de l’accident restent inconnues et font actuellement l’objet d’une enquête » ont-il indiqué dans un communiqué. D’après les premières informations, la voiture à réaction se serait écrasée dans un lac asséché. Le kérosène utilisé pour faire fonctionner la voiture se serait enflammé par la suite. Elle a trouvé la mort aux alentours de 16h.

Jessi Combs était l’une des rares femmes à s’être imposée dans le milieu automobile. De ce fait, sa famille a annoncé qu’ils allaient créer une fondation afin de « poursuivre les efforts de Jessi destinés à valoriser les femmes et jeunes filles à réaliser leurs rêves.« C’était une mécanicienne accomplie, diplômée de l’école WyoTech. Toutes nos pensées vont à sa famille…

Autre drame, une petite fille est retrouvée vivante près du cadavre de sa maman

Défiler vers le haut