0
A
Actualités

La naine sociopathe aurait en réalité 16 ans, selon sa mère biologique

Natalia Barnett, la naine sociopathe de 22 ans serait en fait âgée de 16 ans ! La mère biologique de la jeune fille est tombée des nues en découvrant l’histoire de sa fille, qu’elle a abandonnée en Urkaine 16 ans auparavant.

La naine sociopathe a 16 ans

Le 11 septembre 2019, un couple d’américain a été accusé d’avoir abandonné leur fille adoptive, Natalia Barnett et d’avoir falsifié son acte d’état civil. En effet, les Barnett avaient adopté Natalia, une jeune Ukrainienne de 6 ans en 2010. Mais trois ans plus tard, persuadés d’avoir affaire à une naine sociopathe de 22 ans, le couple rectifie sa date de naissance et s’enfuit sans elle au Canada.

« Natalia était une femme : elle avait ses menstruations et des dents d’adulte. Elle n’a jamais grandi, alors que même les enfants atteints de nanisme poursuivent leur croissance » avait expliqué sa mère adoptive. D’autant plus que Natalia a un comportement particulièrement dérangeant. À plusieurs reprises elle tente de blesser sa mère en la poussant contre une clôture électrique ou même en versant de la javel dans son café.

Finalement, la presse britannique a révélé que la jeune femme était âgée de 30 ans. D’après The Sun, un couple l’a même recueilli et souhaite l’adopter. Mais en réalité, selon la mère biologique de Natalia, la jeune fille est loin d’être si âgée…

Sa mère biologique prend la parole

Anna Volodymyrivna Gava est la mère biologique de Natalia Barnett. Originaire de Mykolaiv en Ukraine, elle est enceinte de six mois lorsqu’on lui annonce que sa fille présente une « pathologie complexe« . Le corps médical l’encourage alors à abandonner sa fille pour ne pas « ruiner sa vie« . Elle se souvient avoir découvert à sa naissance un bébé étrange. Elle avait « des jambes courtes, des petits bras. » « Elle n’avait pas de cou. Je n’ai pas revu ma fille après ça. »

C’est alors que la mère de famille a découvert que Natalia était décrite comme une naine sociopathe de 22 ans. Or, elle l’assure, sa fille n’a que 16 ans. Elle était d’ailleurs persuadée qu’elle menait une vie paisible dans une famille américaine. « Je pensais que tout allait bien avec elle, et il s’avère que ce n’était pas le cas. » Aujourd’hui, elle souhaite renouer avec sa fille et lui demande pardon ! « Ma fille, pardonne-moi pour ce qu’il s’est passé il y a seize ans. Viens vite nous voir. Tu as deux sœurs et deux frères. »

Décidément, c’est une sacrée histoire !

Défiler vers le haut