0
A
Actualités

Montpellier : tête sous l’eau, forcé de manger du vomi… Les pratiques barbares d’une école privée

Montpellier : les enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault ont placé en garde à vue la directrice d’une école privée de Montpellier. Ils l’accusent de graves faits de maltraitance sur des enfants de 4 à 8 ans.

Un environnement malsain

 

En mars 2018, une famille d’un ancien élève de 8 ans a déposé une plainte à la gendarmerie pour dénoncer les pratiques d’une école privée de Montpellier. La plainte vise en particulier la directrice mais aussi certains professeurs de cette école. Néanmoins, les enquêteurs n’ont pas encore rassemblé assez de témoignages pour comprendre le fonctionnement de l’établissement. Un établissement qui, d’ailleurs, a une excellente réputation et pratique des tarifs élevés. Les policiers ont convaincu par ailleurs huit familles de par porter plainte, selon Le Parisien. 

À lire aussi : Insultée, frappée… Le calvaire d’une patiente de 98 ans dans un Ehpad du Val-de-Marne.

Elles ont alors raconté en détail ce qu’il se tramait dans les couloirs de cette école. La méthode pédagogique y serait douteuse. Par exemple, un enfant affirme qu’un adulte l’a forcé à manger son vomi à la cantine tandis qu’un autre enfant a dû manger des aliments auxquels il est allergique. Aussi, une personne a exhibé un élève torse nu, avec un sexe masculin dessiné sur le ventre. Enfin, des enfants expliquent qu’un adulte leur maintenaient la tête sous l’eau à la natation et qu’au cours d’un séjour au ski, d’autres élèves auraient été forcés de porter des chaussures inversées.

La directrice a clamé son innocence. Toujours selon Le Parisien, elle aurait été remise en liberté. Le quotidien France Bleu assure que des enseignants et de nombreux parents d’élèves ont également été entendus. Le Parquet a fait savoir qu’il enquête sur des soupçons de maltraitance sur au moins quatre enfants et « l’enquête suit son cours ».

On souhaite beaucoup de courage aux familles.