0
A
Actualités

Netflix va mettre fin au partage de compte entre amis

Mercredi 16 octobre, la plateforme de streaming Netflix présentait ses résultats trimestriels. À cette occasion, Greg Peters, haut cadre de l’entreprise a précisé que le partage de compte était une grande problématique. Le géant du streaming envisage de serrer la vis pour ne plus permettre ce genre de dérive.

Netflix veut arrêter le partage de compte

En vérité, Netflix n’a jamais autorisé le partage de compte entre amis ou famille. Cette pratique répandue chez près de 90 % des utilisateurs de Netflix en France viole tout simplement les conditions d’utilisation du groupe. En effet, les conditions d’utilisation de la plateforme le mentionnent clairement : « Le service Netflix, ainsi que tout contenu regardé via la plateforme, est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer. »

Hélas, aujourd’hui cette dérive fait perdre beaucoup d’argent à la plateforme. Grâce à l’échange d’identifiants et de mots de passe à des tiers, le partage de compte permet effectivement aux membres d’une même famille d’accéder au contenu Netflix sans avoir à débourser un centime de plus. Un fléau que l’entreprise surveille de très près. Et actuellement, le groupe cherche activement des solutions pour l’empêcher !

Actuellement, il bénéficie de moyens plutôt restreints. Seuls le nombre de périphériques sur lequel les utilisateurs peuvent regarder du contenu en simultané est limité. Netflix envisage de limiter également le nombre de périphériques pouvant se connecter à un même compte. Ainsi, un ordinateur ou une tablette qui ne serait pas reconnue par la plateforme se verrait refuser l’accès.

Netflix perd beaucoup d’argent à cause du partage de compte

Malheureusement, il est encore très compliqué pour les plateformes de repérer les resquilleurs. Qui plus est, d’autres entreprises ayant déjà tenté de contrer ce fléau ont finalement dû faire machine arrière devant l’indignation des clients. C’est notamment le cas de Spotify. Ainsi, en septembre 2018 la plateforme de streaming musical voulait traquer les faux abonnements famille en s’appuyant sur la géolocalisation des utilisateurs d’un même compte. Or, les clients et en particulier les familles ne vivant pas sous le même toit ont très vite déchanté… Spotify a alors renoncé.

De la même manière, la concurrence du géant Netflix, Disney + a également dû renoncer à l’instauration d’une limite de 10 appareils par compte. En tout cas, ce n’est pas demain la veille que le partage de compte prendra fin, le sujet ayant déjà été abordé en début d’année

Défiler vers le haut