0
A
Actualités

Rejeté lors d’une fête, il abat violemment le bébé de dix mois de la mère de famille

Drame : on vous parlait de cette femme, qui une fois dans l’avion, s’est rendue compte qu’elle avait oublié son bébé à l’aéroport et de ces parents qui ont filmé un fantôme près du lit de leur bébé. C’est une histoire bien plus sordide qu’a révélée la police californienne dernièrement. Le dimanche 23 juin dernier, un bébé de 10 mois s’est fait tirer dessus. La cause ? Sa maman a refusé les avances d’un jeune homme…

« Pas de considération pour la vie humaine »

Ce n’est pas la première fois qu’un terrible drame impliquant une jeune mère et un bébé se déroule aux Etats-Unis. En effet, il y a quelque mois, nous vous avions parlé de cette jeune femme de 19 ans, enceinte de 9 mois, tuée. Elle s’était rendue au domicile de Clarisa Figueroa, 46 ans, et de sa fille Desiree, 24 ans pour récupérer des affaires de bébé. Elle était déjà venue une première fois et les connaissait. Malheureusement, cette fois-ci il s’agissait d’un guet-apens. Les deux femmes ont étranglé la future maman avec un câble électrique. Puis, elle lui ont arraché le bébé du ventre. Il semblerait qu’elles avaient pour objectif d’élever cet enfant…

Cette fois-ci, c’est un bébé de 10 mois qui a payé pour la frustration d’un jeune homme de 23 ans. Deziree Menagh, âgée de 18 ans, s’est rendue le 23 juin dernier à une fête, accompagnée de sa fille Fayth, 10 mois. Antonio Echartea, un homme qu’elle n’a rencontré qu’une fois auparavant tente de l’entraîner en la prenant par la main. Bien que la jeune femme refuse ses avances, le jeune garçon insiste plusieurs fois. Deziree finit par récupérer sa petite fille et décide de quitter les lieux avec un ami.

En voiture tous les trois, ils ont à peine le temps de rouler quelques mètres. Antonio Echartea s’approche et tire à trois reprises. L’une des balles touche la petite Fayth, dans les bras de sa maman. À l’hôpital depuis le drame, l’enfant n’est toujours pas tiré d’affaire. « Nous espérons et nous prions pour que le bébé Fayth puisse survivre et qu’il puisse se remettre » a déclaré le chef de la Police de Fresno .

Le jeune homme a été rapidement arrêté par la police californienne. Il se trouve qu’il était déjà recherché pour une première fusillade. « Il apparaît évident que Marcos Echartea n’a pas de considération pour la vie humaine, même pour celle d’un bébé » a confié le chef de la Police au sujet d’Antonion Echartea, aujourd’hui accusé de meurtre.