0
A
Actualités

Toulouse : une collégienne passée à tabac par des camarades, ses agresseuses diffusent la vidéo

Toulouse : une collégienne de 14 ans a été frappée alors qu’elle était au sol. Sans scrupule, ses agresseuses ont décidé de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux.

Une collégienne frappée par ses camarades à Toulouse

Début juillet 2019 , on vous parlait de la petite Evaëlle qui s’est suicidée à 11 ans. En effet, elle a été retrouvée pendue à son lit. Le Parisien avait pu rencontrer ses parents, Sébastien et Marie, qui avaient alors fait preuve d’une « vaillance incroyable ». Mais ce qu’il faut savoir, c’est que quelques mois avant, en février dernier, ce couple avait porté plainte pour harcèlement scolaire. Leur fille venait de changer d’établissement passant ainsi du collège Isabelle-Autissier au collège Georges-Duhamel, dans le même secteur.

Les camarades d’Evaëlle ont été très méchants avec elle : insultes, bizutage ou même des coups. C’était le quotidien de cette jeune fille qui subissait ce harcèlement. Difficile, toutefois, pour ses parents d’accepter un tel destin. Malheureusement, Evaëlle fait partie des innombrables victimes de ce nouvel enjeu social : le harcèlement scolaire. Cela peut détruire des vies, des familles et pourtant les mesures prises ne sont pas si nombreuses à ce jour. En février dernier, c’est Delia qui mettait fin à ses jours pour la même raison. Cette fois, on vous parle d’une collégienne qui s’est faite frapper alors qu’elle était au sol. Ses agresseuses ont dévoilé la vidéo de cet horrible acte.

La vidéo de l’agression de cette collégienne diffusée sur Twitter et Snapchat

Les faits se sont déroulés peu après la rentrée dans un collège toulousain, comme le rapporte le journal Midi Libre. Une jeune fille de 14 ans, élève de 3ème – qui était semble-t-il déjà victime de harcèlement l’année précédente – a été rouée de coups par plusieurs collégiennes alors qu’elle se trouvait à terre. Cela s’est produit peu après la sortie des cours.

Sans scrupule, ses agresseuses ont décidé de filmer la scène mais surtout de la diffuser sur les réseaux sociaux. Ainsi, les internautes ont pu découvrir avec effroi les images sur Twitter et Snapchat. C’est l’intervention d’une femme enceinte qui a mis fin au passage à tabac. Après les faits, l’adolescente n’a rien dit à ses parents, commente Midi Libre.

C’est lorsque le collège a appelé pour prendre des nouvelles de la jeune fille qu’ils ont appris l’horrible nouvelle. « Je ne sais pas pourquoi ils me font ça, à moi« , a confié l’élève agressée à La Dépêche. Mais une décision a été prise : elle va désormais être scolarisée dans un nouvel établissement. La mère de la victime s’est également exprimée auprès du quotidien. Cette dernière aurait aimé connaître l’identité de la femme enceinte qui est intervenue. « Elle a sauvé ma fille« , a-t-elle déclaré. Selon BFM, grâce à un signalement sur la plateforme Pharos, la vidéo a pu être bloquée sur les réseaux sociaux. 

Toutes nos pensées vont vers cette jeune fille.

Défiler vers le haut