0
A
Actualités

Un bébé de 18 mois meurt après une chute de 50m provoquée par une glissade de son grand-père

Drame : on vous parlait de cette grand-mère condamnée pour le meurtre de sa petite-fille de six mois. C’est un autre drame qui est survenu lundi 8 juillet sur le quai de la compagnie Royal Caribbean, à Porto Rico. Une petite fille de 18 mois est décédée suite à une chute vertigineuse causée par son propre grand-père…

Une famille dévastée…

Il n’y a rien de pire pour un parent que de perdre son enfant… D’autant plus lorsqu’il s’agit d’un accident. Le mois dernier, une femme enceinte n’a même jamais pu faire la connaissance de son bébé, à cause d’un morceau de fromage. En effet, en juin dernier, dans le Pas-de-Calais, une future maman a perdu son bébé après avoir consommé du brie contaminé. La famille avait alors porté plainte pour « homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence. »

L’été dernier, un grand-père avait également causé la mort de sa petite fille en l’oubliant dans sa voiture durant 8 longues heures. Le drame s’était déroulé aux Baléares.

Lundi 7 juillet, un autre terrible accident s’est produit à Porto Rico. Et toute une famille y a assisté… Deux parents et leurs deux enfants, accompagnés de leurs deux grands-parents s’apprêtaient à partir pour une Croisière de 7 nuits, avec la compagnie Royal Caribbean. Malheureusement, avant même de démarrer, ce voyage a tourné au cauchemar…

Chloé, un bébé de 18 mois était dans les bras de son grand-père en train de jouer, quand celui-ci a glissé. Déjà sur le bateau, l’homme a lâché sa petite fille qui est alors passée par-dessus bord, du haut du 11e étage. Après une chute de 50 mètres, la petite fille a atterri sur le béton du quai San Juan. Tous les passagers ont paniqué en entendant ce bruit sourd. « C’était un cri de douleur de la mère » a raconté l’un des témoins au Daily Mail.

La petite fille était encore en vie lorsque les secours sont arrivés. Elle a ensuite été transférée à l’hôpital San Juan. Malheureusement, elle n’a pas survécu à ses graves blessures… Afin de confirmer la thèse accidentelle, le procureur en charge de l’affaire a demandé à interroger tous les passagers témoins. Les vidéosurveillances du bateau ont également été saisies afin de vérifier si la chute n’aurait pas pu être évitée…