0
A
Actualités

Un couple de femmes a été violemment agressé dans un bus par un groupe d’hommes qui les avait harcelées

Londres : on vous parlait de Brigitte Maron et EnjoyPhoenix, main dans la main pour une grande cause. Cette fois, l’histoire se déroule à Londres. Melania et sa petite amie ont été agressées à Londres mercredi 30 mai, alors qu’elles étaient dans un bus. Un groupe d’homme les a harcelées puis frappées à cause de leur orientation sexuelle. C’est la jeune femme qui a décidé de raconter les faits sur son compte Facebook. Le tout accompagné d’une photo de leur visage tuméfiés et ensanglantés.

« J’en ai assez d’être prise pour un objet sexuel »

« Mercredi, j’ai passé la soirée avec Chris. Nous sommes montées dans le bus de nuit pour rentrer chez elle à Camden Town. Nous nous sommes installées sur les sièges avant, à l’étage. Et nous avons du nous embrasser ou quelque chose comme ça, parce que ces mecs sont venus autour de nous », a raconté Melania sur Facebook. Avant de poursuivre : « Il y en avait au moins quatre. Ils ont commencé à se comporter comme des hooligans, exigeant que nous nous embrassions pour pouvoir regarder. En nous insultant et en mimant des positions sexuelles. » Dans ce post, elle explique également ne pas se rappeler de tout mais elle sait qu’elle a tenté de calmer l’affaire en faisant des blagues.

« Mais ils ont continué à nous harceler, à nous jeter des pièces de monnaie. Et ils avaient l’air de trouver ça de plus en plus drôle », décrit la jeune femme. Avant que la situation s’aggrave : « Soudainement, Chris s’est retrouvée au milieu du bus en train de se battre avec eux ». Elle décide alors de lui venir en aide. Elle reçoit des coups à son tour et bascule au sol, sans doute après s’être évanouie. « Soudain le bus s’est arrêté, la police était là et je saignais de partout. Nos affaires avaient disparu », continue-elle.

Une enquête est en cours et selon la BBC, des arrestations ont eu lieu. « J’en ai assez d’être prise pour un objet sexuel, d’apprendre que ces situations sont habituelles, que des amis gays sont battus juste parce que. On doit subir le harcèlement verbal et la violence chauvine, misogyne et homophobe. Parce que lorsqu’on se défend, c’est le genre de trucs qui arrive », a conclut Melania.