0
A
Actualités

Un professeur du lycée de la Tourelle à Sarcelles agressé à coups de poing par un élève

Sarcelles : un professeur du lycée de la Tourelle, à Sarcelles, a été agressé lundi 30 septembre par un élève. Il a été mis en arrêt pour cinq semaines. La scène a été filmée par des élèves du lycée.

Un professeur agressé par un élève à Sarcelles

C’est une scène totalement surréaliste qui fait le tour de la toile en ce moment. En effet, une vidéo montrant un adolescent frapper violemment son professeur de sport circule et fait le buzz. Les images sont d’une extrême violence. On y voit donc ce jeune lycéen de 19 ans qui lance une série de coups de poing au professeur, dans un couloir du lycée de la Tourelle, à Sarcelles (Val-d’Oise). Ce dernier tente, tant bien que mal de retenir le jeune homme et de parer ses coups.

Mais on peut également voir autour d’eux de nombreux élèves qui assistent à l’agression, passifs. Pire, ils ont pris en main leurs smartphones pour filmer cette scène de violence.

Un lycéen agresse à coups de poing son professeur au lycée de La Tourelle

Il semblerait qu’à l’origine de cet incident, ce soit une demande du professeur qui a engendré la bagarre. En effet, il aurait demandé au lycéen de retirer sa casquette dans les couloirs. Ce qui a donc déclenché la colère du jeune garçon. Le lycéen a été placé en garde à vue ce jeudi 3 octobre et a été jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Pontoise. L’enseignant, lui, est en arrêt maladie pour cinq semaines. Il a porté plainte tandis que le jeune a déposé une main courante. Les investigations menées en interne devront notamment déterminer si le professeur n’a pas, à un moment de l’agression dont il a été la cible, riposté aux coups qu’il a reçus.

François Pupponi, député du Val-d’Oise et ancien maire de Sarcelles, explique : « Les élèves sont extrêmement tendus, extrêmement violents aussi, très susceptibles. Ils réagissent tout de suite. C’est de plus en plus fort« . Jeudi, les autres professeurs du lycée, choqués, ont fait valoir leur droit de retrait. Selon des parents d’élèves, la surpopulation dans les classes pourrait expliquer ces tensions. Ils craignent aujourd’hui pour la sécurité de leurs enfants.

Dans l’actualité, nous vous parlions également de cette jeune femme qui a vendu sa virginité à un grand homme politique et de cette femme qui a sauté du 3ème étage avec sa fille dans les bras pour échapper à son compagnon.

Défiler vers le haut