0
A
Actualités

Une mère de famille simule un cancer et reçoit plus de 50.000 euros de dons

Angleterre : une mère de famille de 40 ans a prétendu être atteinte d’un cancer des ovaires… Ainsi, elle a pu ainsi récolter 50.000 euros via une cagnotte en ligne.

La police l’a libérée sous caution

En février 2018, une femme d’une quarantaine d’années s’est inventée un cancer des ovaires. Le but ? Pouvoir ensuite lancer sa propre cagnotte et pouvoir récolter le maximum de dons. Sur la description rédigée par son époux, on apprenait qu’elle venait de subir de lourdes interventions. Mais aussi, qu’elle allait de nouveau se faire opérer en Espagne. Alors sur le site GoFundMe, on la voyait notamment allongée sur un lit d’hôpital aux côtés de son fils de 11 ans. La photo n’est plus visible sur le site depuis.

À lire aussi : Un acteur des « Mystères de l’amour » condamné pour exhibition sexuelle devant des fillettes de 12 ans.

« Nous avons besoin d’assez d’argent pour couvrir le traitement, l’opération, les analyses sanguines, l’IRM, les frais de déplacement », demandait alors le couple d’Anglais. Alors, 700 personnes se sont mobilisées pour lui verser au total 45.000 livres, soit plus de 50.000 euros. Sauf qu’après enquête, des détectives ont découvert que cette histoire était totalement fausse. Le 5 avril dernier, la justice l’a inculpée de six chefs d’accusation de fraude.

Le 2 mai prochain, elle sera jugée jugée devant le tribunal. « Une femme a été accusée d’avoir frauduleusement accepté 45 350 £ de dons pour une maladie qu’elle n’aurait pas eue, a expliqué un porte-parole des forces de l’ordre. Elle est accusée de six chefs de fraude à la suite d’une enquête menée par des détectives de la Direction des crimes graves du Kent et de l’Essex. Elle aurait prétendu à tort avoir eu besoin d’un traitement contre le cancer pour pouvoir recevoir des dons de membres du public, entre février et août 2018. »

Comprenez-vous son action ?