0
A
Actualités

Une végane « traumatisée à vie » après avoir mangé un feuilleté à la saucisse

Le mouvement végan – bien qu’il soit très largement répandu – n’a pas toujours une très bonne image. Et la réaction de cette jeune anglaise de 20 ans ne va probablement pas servir leur cause…

Une végane traumatisée à vie

En septembre dernier, c’était une jeune végane australienne qui avait fait le buzz. Ne supportant pas les odeurs des barbecues de son voisin, Cilla Carden a tout simplement décidé de porter plainte contre lui ! D’après elle, les odeurs de cigarettes, de barbecue ainsi que le bruit des enfants dehors l’empêchaient de profiter pleinement de son jardin.

Malheureusement pour elle, non seulement sa plainte a été rejetée, mais ses voisins ont décidé de se venger. Sur les réseaux sociaux, une invitation a été lancée pour organiser un barbecue géant devant la maison de Cilla Carden. « Cilla Carden a un problème avec ses voisins qui préparent de la viande sur leur barbecue, car elle est végane. Ne laissez pas Cilla détruire une bonne vieille tradition australienne. Rejoignez-nous pour un barbecue communautaire. Aidez Cilla Carden à mettre du porc sur sa fourchette. » Plus de 2 000 personnes avaient prévu d’y assister !

Cette fois-ci, c’est une jeune anglaise de 20 ans qui a crié au scandale sur Twitter. Végane depuis deux ans, un employé de la chaîne de boulangerie Greggs lui a servi par erreur des feuilletés aux saucisses

Elle demande des excuses publiques

La jeune femme a fait part de sa mésaventure sur Twitter. Tandis qu’elle avait précisé qu’elle souhaitait un feuilleté végan, l’employé lui a servi par erreur ceux à la saucisse. Sharleen Ndungu a alors raconté son malaise via des vidéos qui ont été supprimées depuis. « Je n’avais pas mangé de viande depuis deux ans. Mon ventre a commencé à faire mal et mon cœur s’est mis à palpiter. Je paniquais, parce que cela arrive seulement quand je mange de la viande. Je suis traumatisée à vie, maintenant. »

En tout cas, surement pas autant que cette petite fille qui s’est étouffée avec une Knacki Ball et cet homme qui a retrouvé des morceaux de dents dans son sandwich.

Suite au scandale provoqué par la jeune femme, la chaîne de boulangerie lui a alors proposé des bons d’achat. Sharleen Ndungu aurait alors refusé, exigeant plutôt de simples excuses publiques.

Défiler vers le haut