0
A
Actualités

Val-de-Marne : Michel, 61 ans, tué à coups de poing après une dispute pour une crotte de chien

Val-de-Marne : vendredi 22 mai, un terrible drame s’est déroulé dans un quartier de Villiers-sur-Marne. Michel, 61 ans, est mort après avoir demandé à la compagne de son agresseur de ramasser la crotte de son chien.

Michel, agressé pour une crotte de chien

« Mort pour une histoire de me**e » ont déclaré Sandra et Elodie, les filles de Michel, 61 ans. Celles qui définissent leur père comme un blagueur invétéré fan d’humour noir sont persuadées que c’est ainsi qu’il aurait commenté la situation. Vendredi 22 mai dernier, le retraité est décédé dans son lit d’hôpital, deux jours après son admission.

Au moment de son hospitalisation, il venait de s’effondrer devant sa maison après avoir reçu un ou deux coups de poing, sa tête frappant le sol. Au moment des faits, il était environ 21 heures. Michel se trouvait dehors et discutait avec des voisins. Dans ce quartier du Val-de-Marne – où sera tourné une émission culte – se trouve un petit espace vert où les habitants viennent promener leurs chiens.

Sur ce morceau d’herbe, certains ont pourtant du mal à ramasser les déjections de leur animal. Ainsi, durant le confinement, Michel et d’autres riverains ont été contraints de venir nettoyer la place. Et ce mercredi soir là, une dame promène son chien, un staff croisé labrador et « oublie » de ramasser ses besoins.

À lire aussi, Jessica Thivenin, agacée, on lui demande de se débarrasser de ses chiens.

Michel, 61 ans est décédé deux jours après son agression

« Mon père l’a rattrapée et lui a demandé de la ramasser. Il n’était pas du tout agressif. Il lui a même donné un sac plastique qu’il avait sur lui car j’ai un chien moi aussi. Il a tenu la laisse quand la dame ramassait » témoigne Sandra, sa fille. Seulement voilà, ayant apparemment mal vécu l’incident, de retour chez elle à 200 mètres de là, la propriétaire se confie en pleurs à son compagnon.

C’est à ce moment-là que la situation dégénère. « Le type a insulté mon père, qui n’était pas menaçant, et l’a attrapé par l’épaule pour le mettre à l’écart. Il l’a poussé et lui a craché dessus. » Michel tente de se défendre en allant chercher un bâton de bois dans son jardin mais il se casse. Le propriétaire du chien finit par lui mettre des coups de poing. « Un ou deux, l’enquête n’a pas encore permis précisément de l’établir » a confié une source du dossier.

« Il est tombé en arrière raide droit, se remémore une de ses filles. Ma mère a lu dans ses yeux qu’il partait. Elle hurlait il l’a tué ! » continue Sandra. L’agresseur âgé de 38 ans est arrêté sur place et placé en garde à vue. Inconnu de la police, il avoue, être désolé que la situation en soit arrivée là. Néanmoins, le drame est fait. « L’agresseur a interdiction de reparaître ici. Mais sa femme, elle n’a rien. C’est tout de même elle l’initiatrice. Pourquoi n’a-t-elle pas freiné son compagnon ? »

« Du jour au lendemain, on perd notre père. Lui qui voyait toujours la vie du bon côté… C’est totalement irréel. Tout ça pour une crotte de chien » confie sa seconde fille Elodie.

À lire aussi, elle annonce être enceinte après la mort de ses deux filles.

Défiler vers le haut