0
A
Actualités

Val-d’Oise : le rappeur Samat tué d’une balle dans la tête devant un McDonald’s à Garges-lès-Gonesse

Lundi 7 octobre, aux alentours de 19 h 30, le rappeur Samat originaire de Stains a perdu la vie sur le parking du Mcdonald’s de Garges-lès-Gonesse. Il a été retrouvé mort d’une balle dans la tête dans son véhicule… 

Un rappeur tué d’une balle dans la tête

Malheureusement, il ne s’agit pas du premier rappeur exécuté froidement… L’été dernier deux rappeurs américains ont connu le même sort.

Le 18 juin 2018, c’est le rappeur XXXTentacion alors âgé de seulement 20 ans qui a été abattu en pleine rue. Le drame a eu lieu en pleine journée, aux alentours de 16 h. Le jeune homme sortait d’une boutique de moto en Floride quand un 4X4 noir s’est approché et que deux hommes lui ont tiré dessus.

Puis quelque temps après, c’est le rappeur Aselineko qui a été abattu dans sa voiture, alors qu’il enregistrait un live sur les réseaux sociaux accompagné de sa femme et de sa fille… Une séquence choquante qui a fait le tour de la toile.

Dernièrement, c’est Booba qui a évité une fusillade de justesse. En plein tournage de son nouveau clip, une vingtaine de personnes avait ouvert le feu. Heureusement, aucun mort n’a été à déplorer. Quant au rappeur, le Duc de Boulogne avait quitté les lieux depuis un petit moment déjà. Mais cette fois-ci, ce rappeur français ne s’en est pas sorti… Samat a été tué d’une balle dans la tête ce lundi 7 octobre.

Le rappeur Samat tué sur le parking du Mcdonald’s

Les faits ont eu lieu sur le parking du restaurant Mcdonald’s à Garges-lès-Gonesse dans le Val-d’Oise. Le rappeur français Samat était stationné lorsqu’un véhicule, une Mercedes Classe A, s’est approché et a tiré à plusieurs reprises. Bien que le ou les auteurs aient immédiatement pris la fuite, la voiture a pu être retrouvée par la police plus tard, dans la cité du Clos-Saint-Lazare, à Stains, d’où est originaire la victime.

Rapidement, la police nationale et municipale sont arrivées sur les lieux. Le restaurant a été fermé et un cordon de sécurité installé.

Samat était âgé de 37 ans. Il faisait partie depuis plus de dix ans déjà des grands noms du rap français. Il a notamment travaillé avec les rappeurs Kalash Criminel et Fianso. D’ailleurs, il avait annoncé qu’un nouvel album allait bientôt sortir, intitulé Commission rogatoire.

Les policiers étaient toujours présents à 22 heures hier soir, tentant de relever un maximum d’informations autour du véhicule…

Défiler vers le haut