0
A
Actualités

Var : un professeur séquestre ses élèves pour les obliger à regarder une série sur Netflix

Var : un professeur d’un lycée du Var a séquestré une vingtaine de ses élèves afin de les forcer à regarder une série sur Netflix. Ils ont finalement réussi à s’échapper. On vous dit tout !

Le professeur a séquestré ses élèves

Le lundi 16 septembre fut riche en émotion pour les élèves du lycée Raynouard à Brignoles, dans le Var. Et pour cause, alors qu’ils ont repris depuis quelques semaines le chemin de l’école, ils ne s’attendaient sûrement pas à vivre un tel événement. Même s’ils doivent tous beaucoup aimer Netflix – notamment binge watcher des séries le weekend et chiller dessus le soir en rentrant de l’école et attendre la saison 3 d’Elite – qu’on les force à regarder une série semble tout de suite moins fun.

En effet; selon les informations de Var Matin, qui a recueilli les témoignages de lycéens de la classe de terminale littéraire, un professeur leur aurait demandé si l’un d’eux avait une connexion à Netflix (qui a récemment ajouté une nouvelle fonctionnalité), afin de regarder Le Seigneur des anneaux. Cependant, le film ne se trouvant pas sur la plateforme de streaming, le professeur a finalement décidé de diffuser en classe la série Lucifer.« Ça va vous apporter la lumière« , a-t-il lancé aux élèves, toujours selon le journal régional.

Les élèves forcés de regarder Netflix

L’un des élèves n’a pas hésité à interpeller son professeur et lui demander l’intérêt pédagogique de visionner la série. C’est alors que ce dernier aurait décidé d’enfermer ses élèves dans le noir, et de verrouiller la salle à clef. Ensuite, toujours selon les témoignages, il se serait mis à hurler et à retourner une partie du mobilier de la salle de classe« Une partie des lycéens a d’abord pu s’échapper par la porte communiquant avec la salle d’à côté grâce à l’intervention d’un collègue du professeur, avant que le reste des élèves ne soit libéré par le proviseur adjoint qui, alerté par les surveillants, a réussi à ouvrir la porte donnant sur le couloir », a expliqué une porte-parole de l’académie à l’AFP.

Un quart d’heure durant, les élèves ont été pris de panique. Toutefois, aucun d’entre eux n’a subi de violence physique. Les responsables du lycée ont très vite appelé les pompiers. Ces derniers ont décidé de l’emmener l’hôpital. L’académie de Nice a précisé n’avoir aucune nouvelle de lui. Une procédure sera éventuellement engagée qu’après retour des médecins. En parallèle, l’académie a précisé avoir mis en place une cellule psychologique. 

Dans l’actualité, on vous parlait également de cette femme qui s’est faite dérober 30 000 euros à son domicile par des faux policiers.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Défiler vers le haut