fbpx
0
A
Actualités

Zoo d’Amnéville : le cadavre d’un ours polaire tronçonné

Zoo d’Amnéville : un ours polaire est décédé dans le zoo d’Amnéville. Cependant, selon les salariés, l’établissement aurait d’abord voulu se débarrasser du cadavre en l’envoyant dans une déchetterie… On vous dit tout !

Le zoo d’Amnéville a perdu un ours polaire

On vous parlait de cette jeune fille prostituée à dix ans et qui a raconté ce calvaire. Cette fois, c’est un tout autre sujet qui fait la une des médias. En effet, pensionnaire du zoo d’Amnéville, l’ours polaire prénommé Olaf est mort à l’âge de 31 ans en août dernier. D’après un ancien salarié, qui s’est confié à la radio locale, l’animal s’en est allé « paisiblement » en pleine canicule. Toutefois, si sa mort était plutôt belle, la suite l’était beaucoup moins. Et pour cause, selon France Bleu Lorraine, l’ours aurait été envoyé dans une déchetterie.

Mais ce n’est pas tout. Si déjà l’idée de le savoir dans un site de retraitement des déchets non dangereux est horrible, des salariés l’auraient tronçonné juste avant… La raison ? Faire des économies sur l’équarrissage (c’est quand une société passe collecter le corps pour l’abattage et le dépeçage d’animaux impropres à la consommation alimentaire).

Le cadavre de l’ours polaire a été tronçonné

Toujours selon nos confrères de France Bleu Lorraine, la dépouille en décomposition a été refusée à la déchetterie. « Il faisait une chaleur à crever. Avec les salariés du site, on ne voulait pas le vider », raconte un conducteur. La société reprend la benne et retourne donc à Amnéville. De retour au zoo, l’animal est alors tronçonné et les restes de l’animal sont depuis introuvables.

Il faut savoir que le zoo a été épinglé par ailleurs pour des pratiques douteuses. Dans une enquête de France Bleu, une salariée expliquait déjà avoir découpé un éléphant, finalement enterré dans le parc. « Moi j’ai découpé l’éléphant, j’ai aussi enterré des bestioles dans la forêt […] Un lion, un puma, un boa… », reprenait un autre salarié. Dans un communiqué diffusé ce 10 décembre, le service vétérinaire du zoo s’est expliqué et a dénoncé des « accusations non fondées et non-vérifiées » qui « blessent le service vétérinaire au service du parc depuis plus de 20 ans ».

Dans l’actualité, nous vous parlions également de cette femme de 73 ans qui est restée bloquée dans sa voiture pendant quatre jours et a survécu grâce à ses courses mais aussi de cette candidate des 12 coups de midi condamnée par le cancer et qui a suscité l’émotion et l’admiration sur le plateau de l’émission.

Défiler vers le haut