0
B
Buzz

Ancienne addict à la meth, elle publie un impressionnant cliché avant-après

Elle s’appelle Jamee Valet et était addict à diverses drogues entre ses 15 et ses 17 ans. À 25 ans aujourd’hui, elle publie des clichés avant-après qui ont ému la toile.

Bien loin, du sosie de Walter White en possession de drogue ou des métamorphoses de Nani (LBDC2) et de Manon Marsault (LMvsMonde4). La transformation que nous voyons aujourd’hui est l’illustration d’un combat contre la drogue et l’addiction !

Deux photos prises à deux ans d’intervalles qui montrent bien tous les efforts mis en place par la jeune fille pour s’en sortir. Jamee passe d’un visage marqué par l’addiction à un visage empli de bonheur après son diplôme. La différence est frappante et elle n’a pas manqué de faire son petit effet sur les réseaux sociaux !

La descente aux enfers

Arrêtée pour la première fois après s’être infiltrée dans une maison habitée. Elle avait également été accusée d’avoir volé un sac à main. Au total, c’est plus de 6 interpellations qui sont contenues dans son casier judiciaire. En prison, la jeune femme avait plusieurs fois tenté de se suicider : « Le suicide a été mon plan d’évasion toute ma vie » partage t-elle. « Quand j’étais en prison pour la première fois, je n’avais pas de drogue pour me détendre et mes actions me rattrapaient ».

Pour palier à une enfance difficile Jamee s’était mise à fumer de l’herbe à l’âge de 13 ans. Mais c’est vers 15 ans qu’elle a commencé réellement à devenir addict. C’est son petit ami qui lui fournissait diverses pilules comme de la Morphine, de l’Oxycodone ou encore des Percocets. À 17 ans, la jeune anglaise arrête les cours et subit un traumatisme qui va la marquer pour le reste de sa vie : elle est violée par deux hommes en une nuit. Deux mois après, elle tombe dans l’héroïne et la méthamphétamine pour tenter d’oublier l’horreur à laquelle elle a dû faire face.

ancienne-addict-a-la-meth-elle-publie-un-impressionnant-cliche-avant-apres

Un chemin vers la guérison semé d’embûches

Aujourd’hui dans une toute nouvelle vie, elle n’hésite pas à partager son expérience avec ceux qui en ont le plus besoin, qu’ils soient encore addict ou en désintoxication. Son objectif : montrer que tout est possible et que même les épisodes les plus difficiles peuvent avoir une fin heureuse.

Durant son chemin vers la rémission, la jeune femme a subi plusieurs rechutes. Pourtant depuis un an, elle a réussi à préserver son abstinence. En janvier, elle a même obtenu son diplôme d’études secondaires et travaille aujourd’hui dans la construction. Elle rêve de devenir un jour esthéticienne et se souvient encore de ce cliché pris en 2017 pour se donner le courage de changer les choses. Une histoire qui donne envie de se dépasser et de croire que tout est possible !

Défiler vers le haut