0
B
Buzz

Chine : un homme a passé 10 jours en prison pour avoir donné des noms interdits à ses chiens, découvrez lesquels

Buzz : on vous parlait de ce mannequin qui était décédé en voulant sauver ses chiens de la noyade. On vous parlait aussi de cette femme qui avait visionné les images d’une caméra de surveillance pour retrouver sa chienne disparue et qui avait découvert quelque chose d’incroyable. Cette fois-ci, on vous parle de cet homme qui a passé 10 jours en prison pour avoir donné des noms interdits à ses chiens.

Découvrez lesquels

En Chine, un homme a été mis en prison pendant 10 jours pour avoir donné des noms illégaux à ses chiens. Ban, âgé de 30 ans, a été arrêté après avoir annoncé sur WeChat, qu’il avait deux nouveaux compagnons du nom de Cheng­guan et Xieguan. On vous parlait aussi de cette clinique vétérinaire qui avait menacé les propriétaires d’euthanasier leur chien s’ils ne payaient pas la facture. Mais ces noms ont une signification particulière. En effet, ils font réfé­rence à des fonc­tion­naires du gouver­ne­ment. Un clin d’oeil qui n’a pas du tout plu aux autorités chinoises. Car les Cheng­guan sont des poli­ciers qui patrouillent en ville pour lutter contre la crimi­na­lité et les Xieguan sont les agents de circu­la­tion en Chine.

« Je ne connais­sais pas la loi, je ne savais pas que c’était illé­gal » a expliqué Ban. Son arrestation a provoqué une vague d’indignation. Car de nombreux internautes ont réagi sur le site Weibo et ont pris la défense de Ban. De leur côté, les autorités n’ont rien voulu savoir. La police de Yingz­hou a d’ailleurs ouvert une enquête en décrétant qu’il avait diffusé : « des infor­ma­tions insul­tantes envers le person­nel chargé d’ap­pliquer les lois ».

Pour comprendre cette histoire en images, rendez-vous dans notre vidéo en haut de l’article !