0
B
Buzz

Russie : Le Popeye russe aux faux muscles s’est fait mettre KO lors d’un concours de gifles

Buzz : on vous parlait de ce boxeur qui avait agressé une journaliste en l’embrassant pendant son interview. On vous parlait aussi de ce jeune boxeur qui avait provoqué un papy et qui n’aurait pas dû. Cette fois-ci on vous parle du Popeye russe aux faux muscles qui s’est fait mettre KO lors d’un concours de gifles.

Il s’est fait mettre KO

Vasili Kamotski, le champion du monde des combats de gifles, a mis KO le fameux Popeye russe lors d’un concours de distribution de baffes. En mars 2019, Vasili Kamotski a remporté le premier tournoi de distribution de gifles. Cette étrange compétition a eu lieu à Krasnoïarsk, en Sibérie. Ce Russe, agriculteur de profession, a remporté 400 euros pour sa victoire. On vous parlait aussi de ce champion du monde de boxe qui avait détruit un troll qui le harcelait depuis 3 ans derrière son écran. Récemment, l’agriculteur de 28 ans, a rencontré Kirill Tereshin un jeune Russe de 21 ans, connu pour s’injecter un produit extrêmement dangereux dans les bras pour faire gonfler ses biceps. Grâce au synthol il a ainsi obtenu 25 centimètres de tour de bras en quelques mois. Mais ses biceps sont seulement remplis d’air et il n’a aucune force.

Effectivement, la gonflette ne lui a pas servi à grand-chose lorsqu’il a dû affronter Vasili Kamotski. Car après lui avoir donné une baffe, ce dernier n’a pas bougé d’un pouce. Le champion du monde n’a absolument pas titubé. Mais lorsque Vassily a giflé le « Popeye russe », celui-ci est tombé à la renverse. Il l’a mis KO. Le match s’arrête une fois que l’un des adversaires est KO. Ce qui est arrivé très vite pour le Popeye russe.

Pour découvrir ce duel, rendez-vous dans notre vidéo en haut de l’article !

Défiler vers le haut