0
B
Buzz

Selon une étude, le niveau de batterie de votre téléphone change votre vie sociale

selon-une-etude-le-niveau-de-batterie-de-votre-telephone-change-votre-vie-sociale

Buzz : Une étude britannique démontre que notre niveau de batterie influerait sur la perception du temps et de l’espace dans lequel nous nous trouvons.

Les smartphones ont pris une place centrale dans nos vies. Il y a quelques mois nous vous en présentions quelques modèles à l’occasion des soldes et nous vous parlions également de cet homme qui s’était échappé de prison grâce à son téléphone. Dans cet article, nous traitons des conséquences de sa sur-utilisation dans la société.

En mars, une étude scientifique avait prouvé que nous utilisions notre téléphone jusque dans notre sommeil. Cette fois-ci, c’est le niveau de batterie qui est l’objet de l’étude de Thomas Robinson. Au sein de la Cass Buisness School, il a pu étudier le comportement de plus d’une vingtaine de Londoniens âgés de 20 à 50 ans qui utilisent leur téléphone régulièrement (1 à 3 heures par jour). Il les a ensuite questionnés sur leur niveau de stress à mesure que leur batterie se vidait.

Les smartphones modifient notre façon de vivre

Les conclusions sont sans appel puisque la majorité des participants se retrouvent de moins en moins confiants quand leur téléphone se décharge. Pour le scientifique la raison est simple, nous nous laissons contrôler par les technologies. « Si mon smartphone est vide et que je suis en train de faire du shopping avec un ami je serais alors obligé de modifier ma destination pour me rendre quelque part où je pourrais le recharger. »

Dans les nombreuses conclusions qu’il a pu tirer de cette expérience, Thomas Robinson remet en question la place des téléphones et plus généralement de la technologie dans nos vies. « Les téléphones sont devenus un outil si important que l’incapacité à bien gérer sa batterie devient un symbole de l’incapacité à gérer sa propre vie. »

Batterie pleine, confiance en soi boostée

Au cours du questionnaire, les participants avaient tendance à devenir beaucoup plus anxieux quand leur batterie passait sous la barre des 50%. Au contraire, une batterie pleine leur donnait l’impression de tout pouvoir faire, une impression de confiance en eux-même. « Les gens ne considèrent plus que leur destination se trouve à 10 km ou à 10 arrêts de métro. Ils se disent qu’ils sont à 50 % de batterie d’un endroit. »

Défiler vers le haut