0
B
Buzz

Un employé de Starbucks note une insulte sur un gobelet, la suite tourne mal

Un employé de Starbucks s’est fait viré après avoir insulté un policier. Non pas de vive voix, mais en marquant l’injure sur son gobelet de café.

Une bonne action

Un policier originaire de l’État de l’Oklahoma a voulu offrir un café à ses collègues. En effet, ils ont tous accepté de travailler le jour de Thanksgiving. Comme notre fête de Noël chez nous en France ! À ce propos, découvrez quelle est votre personnalité selon votre choix de sapin. Le policier s’est donc rendu au Starbucks le plus proche pour accomplir son action. Une fois arrivé dans le café, il a voulu commander. À Starbucks, il est coutume d’inscrire les prénoms sur les gobelets. Ainsi, on sait les employés peuvent repérer qui a pris un latte ou un thé.

Une mauvaise blague

Mais cette fois, l’employé qui a pris la commande n’a pas noté de prénom. À la place, il a indiqué sur le gobelet « cochon » pour décrire le policier. Une plaisanterie qui n’a pas du tout plu au principal concerné.. Johnny O’Mara, le chef du département de police a alors pris des dispositions. Très en colère, il donc directement prévenu l’enseigne ! Starbucks a proposé d’offrir des cafés en compensation. Mais le policier ne l’a pas entendu de cette oreille… Et s’est empressé de raconté sa mésaventure à la presse locale.

Du bruit dans les médias

Face à la situation, Johnny a averti les médias. Et l’histoire a pris une ampleur aux États-Unis… « Ce qui m’irrite, c’est le manque de respect absolu et total envers un policier qui, au lieu d’être à la maison avec sa famille et de profiter d’un repas et d’un match de football, patrouille dans sa petite ville. » Bien-sûr, l’employé en question a été mis à la porte pour cette injure envers un membre des forces de l’ordre. Il faut dire que si pour certains la blague peut être drôle, elle ne l’est pas pour tout le monde. L’enseigne Starbucks a donc présenté ses excuses au groupe de policiers insultés. « L’expression utilisée tombe sous le coup de la loi. Elle ne représente pas l’affection profonde que nous avons pour les officiers de police, qui travaillent inlassablement pour la sécurité de nos concitoyens » a déclaré la chaine dans les médias.

Défiler vers le haut