0
C
Cinéma

Bird Box : Sandra Bullock révèle à quoi aurait dû ressembler la créature

Bird Box

Bird Box : alors qu’on vous racontait ce que cachait le titre du dernier film à succès de Netflix, Sandra Bullock, l’actrice principale, raconte à quoi aurait dû ressembler la créature qui torture les protagonistes dans le film. Et c’est assez surprenant !

 

Des révélations étonnantes

 

On vous parlait il y a peu de Bird Box, le nouveau long-métrage produit par Netflix. Un thriller psychologique qui met en scène Sandra Bullock. Cette dernière se transforme à l’occasion en véritable guerrière des temps modernes. La mère de famille doit en effet s’enfuir avec ses deux enfants, poursuivis par une mystérieuse créature qui décime la population mondiale. Une seule chose est sûre : les personnes qui ont gardé les yeux ouverts face à elle sont mortes. Elle se munit donc d’un bandeau sur les yeux et s’embarque dans un voyage qui s’annonce extrêmement périlleux. Dans le film, on entend la créature mais on ne la voit pas. Le spectateur a lui aussi les yeux bandés lorsque les acteurs les ont. Mais ce n’était pas la version initiale.

Une séquence a bel et bien été tournée avec la présence réelle d’une créature. Elle a juste été supprimée au montage. C’est Sandra Bullock qui a raconté l’apparition plutôt ratée de la créature sur le tournage : « C’était un homme vert avec une monstrueuse tête de bébé. Un genre de gros serpent. Je leur avais dit : « Je ne veux pas la voir avant le tournage. Amenez-la sur le plateau. On tournera la scène. ». Je me retourne et elle est là, en train de me grogner à la figure. Ça m’a fait rire. C’était juste un bébé tout long et gras. »

Le rire n’étant sûrement pas la réaction recherchée, la scène a donc été supprimée. Le scénariste Eric Heisserer a expliqué avoir écrit la scène car un producteur chez Netflix voulait que les téléspectateurs puissent voir la créature. Il s’est ensuite excusé auprès de la cinéaste Susanne Bier : « Je suis navré que tu aies eu à tourner ça. » La réalisatrice s’est également exprimée sur le ridicule de la scène : « C’était à la limite du comique. On l’a tourné et on a gaspillé beaucoup d’énergie là-dessus, mais à chaque fois que je voyais la scène, je savais qu’elle ne ferait pas peur. Ça allait simplement faire rire. »

Susanne Bier a finalement ironisé sans rancune sur les fameux rush non utilisés : « Nous allons juste l’offrir au Saturday Night Live. »

Et vous, avez-vous déjà vu Bird Box confortablement installés devant Netflix ?

 

Défiler vers le haut