Life

Le 11 Jan 2020 à 13:56 par Chloe Mendu

Un adolescent gelé survit seul pendant 30 heures dans la montagne

  1. Accueil
  2. Life
  3. Buzz
  4. Un adolescent gelé survit seul pendant 30 heures dans la montagne

C’est un fait divers surprenant que l’on a appris dans le journal Paris Match. Un adolescent américain, âgé de 17 ans, a survécu après avoir été coincé seul dans une montagne de l’Utah, pendant 30 heures.

Nicolas est un miraculé

Ce jeune Californien est un miraculé. Nicolas a survécu alors qu’il s’est retrouvé piégé par la météo dans une montagne de l’Utah. Parti pour rendre visite à une ancienne petite amie, Nicolas a voulu profiter de son séjour dans le coin pour aller marcher : «J’adore aller marcher, ça libère mon esprit» se confiait-il au journal ABC News. Pour sa randonné, il avait emporté avec lui six sandwiches au beurre de cacahuète et à la gelée et une bouteille d’eau. Il s’est rendu jusqu’aux canyons de Salt Lake City et il a commencé son ascension.

Nicolas devait rejoindre son amie pour le repas du soir, mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Les conditions météo ont vite bloqué l’adolescent, empêchant sa progression. Très vite la température a chuté, ses pieds ont commencé à geler et Nicolas n’a pas pu prévenir les secours faute de réseau téléphonique. Il a trouvé refuge sous un arbre où il a pu se construire un petit igloo. À partir de cet instant, il s’est mis en mode « survie ». C’est un peu comme cette vieille dame qui était restée bloquée dans sa voiture 4 jours, elle avait survécu grâce à ses courses.

L’adolescent lutte contre le froid pendant 30 heures

Le corps humain est une machine impressionnante capable de grandes choses. Souvenez-vous, un homme avait survécu 71 jours dans le désert. Il y a aussi cette femme, en Inde, qui a survécu à une grève de la faim pendant 16 ans. Nicolas, lui, pour s’en sortir a essayé de ne pas s’endormir. Ses gestes l’ont sûrement sauvé, il avait mis en route une alarme sur son portable pour se tenir réveillé. Régulièrement, il se tapait le corps pour se réchauffer et faire circuler son sang.

Il a réussi à tenir ainsi toute la nuit, le lendemain il a repris son chemin. Ses vêtements étaient trempés et ses pieds gelés, il a eu beaucoup de mal à marcher. Nicolas a fini par croiser la route de randonneurs qui ont immédiatement alerté les secours. Le jeune homme est un miraculé : «Je suis très chanceux. Je ne devrais même pas être en vie maintenant» a-t-il conclu après avoir été transporté à l’hôpital.