0
P
Actu People

Affaire Fiona : le moment où son père a commencé à soupçonner Cécile Bourgeon

Affaire Fiona : voilà désormais sept ans que Fiona a disparu Son père est venu témoigner sur le plateau de France 2 dans l’émission Ça commence aujourd’hui. Il a fait de sacrées révélations.

Affaire Fiona : quand son père se confie

En mai 2013, la petite Fiona a été tuée par sa maman tout près de Clermont-Ferrand. Sa mère l’a alors enterrée dans un lieu qui nous est toujours inconnu. En effet la maman Cécile Bourgeon affirme ne plus se souvenir du lieu où elle a enterré sa fille. C’était en pleurs, que la maman avait expliqué que sa petite Fiona a disparu. Quelques mois plus tard, la mère et le beau-père de Fiona avouaient avoir battu l’enfant à mort avant de l’enterrerUne histoire similaire à l’affaire Daval. Ne sachant toujours pas où se trouve l’enfant, Cécile Bourgeon avait pris la décision se faire hypnotiser.

Lundi 25 mai 2020, Faustine Bollaert consacrait un nouveau numéro de Ça commence aujourd’hui aux meurtriers qui ont vécu avec leur victime. Nicolas, le père de la petite Fiona, faisait alors partie des invités. Sept ans après les faits, il est revenu sur pas mal d’éléments sans oublier le dernier moment qu’il a passé avec sa fille.

Cécile Bourgeon a très vite été soupçonnée

Mais surtout, Nicolas, a confié quand il a commencé à avoir des soupçons sur son ex compagne. « Je me pose des questions sur elle, je commence à avoir des gros soupçons sur elle le jour où elle déménage. C’est quelques mois après. Ça arrive en mai et elle déménage en juin/juillet. » a-t-il confié. Faustine Bollaert a répondu : « Oui, là vous vous dites : ‘Qui déménage alors qu’on a pas retrouvé sa fille ?' ». Le père de Fiona ajoute donc : « Ce n’est pas possible, ça fait tilt et ce n’est pas normal. Partir alors qu’à la base c’est une disparition » .

Toutefois, la police n’a rien pu faire à ce moment-là. « C’est au mois de septembre que l’affaire avance d’un grand bond. Elle se fait interpeller à Perpignan et très peu de temps après le placement en garde à vue elle commence à parler. Sur sa première déposition elle dit que Fiona est morte«  a poursuivi Nicolas, ému. La mère de la petite fille – qui a eu un enfant – doit de nouveau passer devant la justice. En effet, le procès est programmé du 26 mai au 12 juin 2020. Alors que la pandémie du coronavirus frappe la France, de nombreux procès ont été reportés : pour le moment, le sien est maintenu.

Défiler vers le haut