0
P
Actu People

Agathe Auproux précise que le médecin qui lui a annoncé son cancer était inhumain

Agathe Auproux : dans l’émission Tout va bien, Agathe Auproux a évoqué son combat contre la maladie diagnostiquée en 2018. Mais surtout, elle a expliqué que le médecin qui lui a annoncé la maladie était totalement inhumain.

Agathe Auproux revient sur l’annonce de son cancer

Agathe Auproux était atteinte d’un cancer contre lequel elle se battait depuis décembre 2018. Dorénavant, toute cette mésaventure est derrière elle. Et pour cause, La jeune femme est guérie ! Elle a d’ailleurs dévoilé la cicatrice que lui a laissée le cathéter qu’elle détestait, sur la peau. De nouveau en bonne santé, le cancer aura tout de même laissé une trace indélébile sur la jeune femme. Et bien que discrète à ce sujet, elle admet que la maladie a complètement changé sa vision de la vie.

Mais tandis que la jolie brune tente de rester absolument discrète à propos de son cancer, Cyril Hanouna a abordé le sujet avec elle ce jeudi 26 septembre. « Je suis très content que vous soyez là, je trouve que vous faites une très bonne rentrée. Vous êtes plus drôle qu’avant  ! » lui a-t-il balancé. En effet, la jeune femme a reconnu que la douloureuse épreuve qu’a été le cancer lui a permis de prendre conscience de ce qui est essentiel. Elle souhaite à présent profiter de la vie !

Le médecin qui a annoncé le cancer à Agathe Auproux était inhumain

Cependant, on le sait cette épreuve n’a pas été de tout repos pour Agathe. On peut notamment citer le calvaire qu’a été sa perte de cheveux ou encore les attaques incessantes de la part des haters. Mais surtout, la chroniqueuse se rappelle la manière dont elle a appris son cancer. En fait, c’est à l’issue d’un examen qu’elle a appris être atteinte d’un lymphome. Mais elle ne l’a pas su tout de suite.

Comme le dévoile le site belge 7sur7, le médecin qui s’occupait de son dossier lui a lancé : « Vous pouvez vous rhabiller et asseyez-vous, parce qu’il y a de quoi s’asseoir  » avant de s’en aller et de la laisser seule avec ses pensées : « C’était horrible.  Je ne crois pas que les médecins sont dénués d’humanisme. Mais ils sont empêtrés dans des procédés administratifs dénués de sens. » Malgré tout, pour Agathe Auproux ce médecin a surtout été maladroit. Elle a ajouté : « Ce mec-là ne me disait pas : “Je ne te dis pas ce que tu as parce que je ne t’aime pas et que tu vas mourir.” Il ne me l’a pas dit à cause du protocole, parce qu’il n’était pas le médecin référent ou le médecin spécialiste… Il a été maladroit et moi, j’étais en colère et triste ».

Un moment qui est désormais très loin derrière elle !

Défiler vers le haut