0
P
Actu People

Alix (LMAC) : agacée par des fans en pleine rue, elle s’énerve

Alix : la candidate des Marseillais aux Caraïbes s’est fait interpeller en pleine rue par des fans. Très vite, elle a montré que leur attitude ne lui plaisait pas, ainsi elle a poussé un coup de gueule.

Alix est agacée par un geste de ses fans

On le sait : Alix a un sacré caractère. Et quand elle pense quelque chose, la jeune femme n’aime pas le garder pour elle. Il y a quelques jours par exemple, elle s’emportait contre la police. Ses propos avaient alors créé un tollé d’indignation chez les représentants des forces de l’ordre, dont le syndicat l’avait alors menacée de poursuites judiciaires pour promotion de la haine anti-flics.

Très vite, elle a réglé ses comptes : « Vous avez vu dans quel état est notre pays ? Il est en friches. Clairement. Aujourd’hui que ce soit les problèmes de racisme, de politique, les gilets jaunes… Tout ce qu’on a essuyé cette année c’est inadmissible et le Covid-19 c’est juste le point d’exclamation sur tout ça. (…) On nous ment ! ». Cette fois, si elle a poussé un coup de gueule c’est au sujet de ses fans et de leur comportement.

Interpellée par des fans à Paris, elle s’emporte

C’est ce lundi 1er juin 2020, qu’Alix a pris la parole sur son compte  Instagram. En effet, depuis qu’elle vit à Paris, Alix est fréquemment sollicitée dans la rue. Très proche de sa communauté, elle ne dit jamais non à une photo avec eux. Cependant, ce qu’elle ne valide pas, c’est qu’on l’appelle de loin en criant son prénom. Cela attirerait l’attention et créerait un attroupement.

C’est ce que celle qui a lancé un pique à Benji a expliqué en story Instagram : « Pour ceux qui habitent à Paris et qui sont susceptibles de me croiser quand je me balade, j’aimerais s’il vous plaît quand vous me reconnaissez, ne m’interpellez pas à 14 kilomètres comme ça. Je ne suis pas un chien ! Si vous avez envie de me parler, c’est avec grand plaisir. Vous voulez faire une photo, c’est avec un grand plaisir. Mais s’il vous plaît, ne m’interpellez pas de loin. Je ne suis pas votre cousine. Je vous aime beaucoup, mais un minimum de respect ». Dans la foulée, un jeune homme la reconnait et lui demande un selfie. Ce qu’elle accepte avec plaisir !

 Un discours qui a le mérite d’être clair.

Défiler vers le haut