fbpx
0
P
Actu People

Anaïs Camizuli, ses proches malmenés par la police : « J’ai la haine »

Anaïs Camizuli, ses proches malmenés par la police : la jeune maman en a gros sur le cœur. En effet alors que certains faisaient des remarques déplacées sur sa fille. Aujourd’hui elle dénonce les violences policières. Elle déclare :  « J’ai la haine » !

Anaïs répond à ceux qui la trouvent fatiguée sur les réseaux

La jeune maman répondait à une remarques très déplacée sur sa fille, en effet elle n’a pas hésité à s’en prendre à cet internaute. Elle répondait également à ceux qui la trouvent fatiguée depuis son accouchement« Juste un truc. Arrêtez de m’envoyer des messages ‘Anaïs t’es toujours en vrac, t’es toujours fatiguée’. Je n’ai pas le choix, ma fille n’est pas bien, ma fille ne dort pas donc je ne dors pas non plus. (…) J’ai tout juste le temps de me laver. » Celle dont la fille recevait des messages violents sur les réseaux continuait : « Après si d’autres personnes vous font rêver avec des belles voitures, des voyages, moi ce n’est pas ma vie. Ma vie elle est chez moi, dans mon appartement. Ça c’est la vraie vie. (…) Et pour ceux qui disent que je délaisse mon mari (…) Si vous pensez que ce qu’on vous montre sur les réseaux c’est la vraie vie, vous êtes bien bêtes. (…) Les strass et les paillettes ce n’est pas tous les jours. (…) Vous êtes sincèrement en train de me gonfler. »

Des proches d’Anaïs Camizuli malmenés par la police

La France est en confinement et plusieurs tensions sont en train de naître dans les rues. En effet la relation entre policiers et citoyens est de plus en plus tendue. Aujourd’hui si vous sortez sans attestation vous risquez une amende très salée. Et c’est Anaïs qui a pris la parole concernant le comportement de certains policiers. C’est ce mardi 31 mars 2020 qu’elle a partagé une vidéo dans laquelle on peut voir les policiers s’en prendre à un couple sorti en voiture. Et bien que l’homme au volant ait une attestation rien n’y fait et les policiers décident de le battre.

Anaïs explique : « La tante et l’oncle d’une amie à moi se font frapper par des policiers parce qu’ils sont deux dans la voiture ! (…) Bravo la police bravo ! Honte à vous !«   Par la suite celle qui connait le couple a continué : « son mari est allé la chercher au travail. (…) Voilà pourquoi ils étaient deux dans la voiture !! J’ai la haine. » Depuis le début du confinement de nombreuses violences policières ont été dénoncées. Un salarié d’Amazon a porté plainte pour : « violences volontaires aggravées par personne dépositaire de l’autorité publique, en réunion, avec usage ou menace d’une arme« …

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Défiler vers le haut