fbpx
0
P
Actu People

Aya Nakamura violemment attaquée : la chronique qui sidère les internautes

Aya Nakamura est souvent victime des haters et des moqueries. Cette fois-ci c’est le chroniqueur nommé Darwin qui s’est lâché dans le journal satirique Fakir. Ses paroles violentes à l’encontre de la chanteuse ont choqué les internautes.

Aya Nakamura souvent critiquée

L’interprète de « Djadja » ne fait pas l’unanimité, victime de son succès, elle fait souvent la une des journaux pour ses bourdes. Son apparition au Téléthon était un véritable fiasco. Qu’il s’agisse des paroles de ses chansons ou lorsqu’elle prend la parole, Aya Nakamura subit la critique et les moqueries de tous. Le chroniqueur Matthieu Delormeau avait balancé sur TPMP tout le bien qu’il pensait d’elle. « C’est dommage quand on a autant de talent d’avoir autant le melon », avait-il annoncé. Même Vincent Cassel s’était moqué du nom de la chanteuse, il l’avait d’ailleurs vexé. Une chose est sûre, on ne peut pas plaire à tout le monde !

Aujourd’hui c’est une chronique qui fait polémique sur les réseaux sociaux et le moins que l’on puisse dire c’est que le chroniqueur n’y est pas allé de main morte ! Le journal Fakir a publié dans ses colonnes un article d’une grande violence à l’encontre de la chanteuse.

Darwin lance des propos qui choquent les internautes

Le titre de la chronique en dit long « J’ai envie de tuer… Aya Nakamura », un titre équivoque et cela ne s’arrête pas là. L’auteur insulte Aya en la traitant de « cervelle de moineau », puis il poursuit en critiquant sa conduite sur scène « gesticulations obscènes sur scène, à mi-chemin entre la dondon et l’actrice porno », quant aux paroles de ses chansons Darwin définit cela comme « novlangue de p*** ». Le chroniqueur n’a pas pris de pincettes et les internautes sont sous le choc.

Suite à cette parution, la toile s’est insurgée. On pouvait lire en commentaires : « Sexisme, classisme, putophobie, appel au meurtre : c’est immonde cet article, Fakir. Vous décevez énormément », ou encore « J’espère qu’elle va porter plainte. Il est complètement taré ce con ». Darwin est réputé pour son franc parler, toutes les stars y passent. Sans détour, il dépeint les personnalités de chacun. Christina Cordula en a fait les frais, il l’avait décrite comme « aussi discrète qu’une hystérique sous amphéts ».

Une nouvelle fois ses propos ne sont pas passés, mais ni le journal ni son directeur François Ruffin ne se sont exprimés sur le sujet.

Dans notre dernier numéro, Darwin a envie de tuer Cristina Cordula! Plutôt qu'il crée des martyrs en série, on préfère…

Publiée par Fakir sur Jeudi 23 juillet 2015

Défiler vers le haut