fbpx
0
P
Actu People

Baptiste Giabiconi révèle avoir mis en scène sa liaison avec Katy Perry

Baptiste Giabiconi  : le mannequin aujourd’hui héritier du grand couturier Karl Lagerfeld révèle avoir mis en scène sa liaison avec Katy Perry. Et il ne regrette pas.

Karl Lagerfeld et Baptiste Giaobiconi, une grande amitié très intime

Celui qui racontait la première fois que Karl l’a vu nu, en dévoilait plus sur leur relation. Si beaucoup les pensaient amants il racontait :« C’était une relation filiale, très puissante. C’est un amour que l’on ne peut pas décrire… Je ne peux pas empêcher les gens de penser des choses… Moi, je la connais ma relation avec Karl, mon histoire, c’est un conte de fées. Je suis arrivé à l’âge de 18 ans et j’étais une page blanche. Il y avait tout à écrire. »

Le jeune homme est le premier sur la liste des héritiers, néanmoins il ne connaît toujours pas la somme de son héritage.

Baptiste Giabiconi révèle avoir mis en scène sa liaison avec Katy Perry

Nous vous annoncions que Baptiste Giabiconi sortait un livre. C’est dans Karl et moi qui est sorti le 27 février aux Éditions Robert Laffont que le chanteur révèle différents détails sur sa relation avec le couturier. Mais également des détails sur sa vie. Et il fait une révélation assez surprenante; sa relation avec Katy Perry était fake. C’était en mars 2012 qu’il a été photographié au côté de Katy Perry lors d’un défilé Chanel. Par la suite le « couple » a été photographié à la sortie d’une boîte de nuit. Des photos qui ont fait émerger la rumeur.

C’est à 30 ans qu’il révèle que tout est faux et que Karl avait tout fait pour que le mannequin soit assis près de Katy Perry lors du défilé. Il déclare : « Karl savait bien que Katy et moi formions un joli couple pour les photos. » En ce qui concerne la boîte de nuit : « Katy Perry et moi sommes sortis du Plaza, bim, Bam. Je l’ai prise dans mes bras. Bim, Bam. Je lui ai fait un gros bisou dans le cou. Clic, clac. Yes Man ! Notre Story est sortie partout, covers et pleines pages All Over The world. Karl était content. »

S’il avoue son mensonge, il ne le regrette pas : « Je n’ai pas honte, tout le monde le fait, plus ou moins. Ça s’appelle de la com. Certains la paient même au prix fort, moi je préfère la faire maison, comme la vinaigrette. Meilleur et moins cher. »

Que pensez-vous de cette fausse relation ?

Défiler vers le haut