fbpx
0
P
Actu People

 Brigitte Macron apparaît défigurée pour une campagne contre les violences conjugales

Brigitte Macron : la femme du président de France défend de nombreuses causes. C’est un artiste italien qui n’a pas hésité à dévoiler dans les rues de Milan des photos de plusieurs femmes célèbres, comme Brigitte Macron ou Michelle Obama. Sur les photos les femmes apparaissent défigurées : la campagne combat les violences conjugales.

Brigitte Macron, une femme de caractère qui ne se laisse pas faire

On vous racontait que les méthodes scolaires de Brigitte Macron étaient assez particulières. C’est nos confrères de Paris Match qui avaient évoqué une histoire dans laquelle Madame Macron avait sauvé deux élèves. En effet, ils étaient très dissipés. Les deux garçons allaient se faire renvoyer lorsque l’ancienne enseignante a plaidé pour une autre sanction. Ils avaient donc « travaillé pendant leurs quinze prochains jours de vacances à l’hôpital de Garches, spécialisé dans le domaine du handicap et des grands blessés » afin qu’ils prennent conscience des dangers qu’ils encouraient.

Brigitte Macron était aussi intervenue sur la différence d’âge avec son mari. Elle se confiait dans une interview à Marc-Olivier Fogiel : « Il est là notre couple, parce que c’était lui, parce que c’était moi. Mais bien évidemment, ce n’est pas le couple idéal ». Elle continuait : « Il y a un mot que je déteste, c’est le mot cougar. Qu’est-ce que c’est que ce mot ? Ça ne correspond à rien. J’ai toujours été attirée par les hommes de mon âge ». Notre président a donc fait l’exception.

L’artiste Alexsandro Palombo fait appel au pouvoir d’influence de Brigitte Macron

Alors que Nabilla défendait notre première dame, c’est l’artiste italien Alexsandro Palambo qui a dévoilé ses photos dans les rues de Milan. La campagne est intitulée « Just because l’am a woman » (simplement parce que je suis une femme). Sur ces photos  Brigitte Macron, Angela Merkel, Hillary Clinton ou encore Michelle Obama ont le visage complètement défiguré. Sur le visage de Brigitte : un œil au beurre noir, des marques de strangulations et du sang sur le visage. Les photos sont accompagnées de légendes : « Je suis victime de violences domestiques », « Je suis moins bien payée » ou « J’ai été violée ».   À travers ces images l’artiste tente :« d’illustrer le drame qui touche des millions de femmes dans le monde entier (…) dans le but de dénoncer, sensibiliser et obtenir une véritable réponse des institutions et de la politique ».  Ce n’est pas la première fois que l’artiste intervient pour cette cause, lors de la journée internationale de la femme, il  avait lancé sur Twitter la campagne #Brief Message. Le but était de dénoncer les violences en écrivant un message sur une culotte et la poster.

 

Quelle sera la réaction de Brigitte Macron?

Défiler vers le haut