0
P
Actu People

Claude (Koh-Lanta) : prêt à faire des placements de produits ? Il prend la parole

Claude (Koh-Lanta) : ce samedi 13 juin, Le Monde a consacré un portait à Claude. Le candidat de Koh-Lanta, île des héros a notamment révélé sa position face aux placements de produits.

Claude se confie sur les placements de produits

Les candidats de Koh-Lanta font de l’œil aux marques. Notamment parce que cette année, l’audience a explosé et les internautes se sont pris de passion pour l’aventure 2020. Inès, qui est infirmière, s’est confiée sur cette nouvelle carrière : « Je ne dirai jamais non pour proposer un produit qui me plaît, que j’utilise dans la vie de tous les jours. En sachant que tu es rémunéré, j’ai envie de poser la question : ‘Qui dirait non ?’ ». Par ailleurs, elle avait fait une mise au point sur ses réseaux en expliquant ne vouloir proposer que des produits qu’elle aime.

Un autre candidat attire les sociétés qui voient en lui un potentiel influenceur. Et pour cause, il était le candidat favori des téléspectateurs ! S’il a échoué face à Naoil sur la mythique épreuve des poteaux, l’aventurier de 40 ans a expliqué pourquoi. Mais cela a beaucoup agacé les internautes qui auraient voulu le voir remporter cette édition. Un succès fou qui a d’ailleurs poussé son épouse à s’en mêler (avec humour) : « On se détend maintenant… C’est MON homme ».

Koh-Lanta : Claude envisage des collaborations

D’ailleurs, cette popularité a donné envie aux internautes de créer des cagnottes pour récolter ces fameux 100 000 euros qu’il n’a pas gagnés. Toutefois, Claude garde la tête sur les épaules et est même persuadé que sa notoriété finira par s’essouffler. « Il y avait plus de gens devant l’écran à cause du confinement. Avec les réseaux, ça a fait boule de neige. Je suis tranquille avec tout ça. Ça va s’estomper, on me verra moins et on passer à autre chose », a-t-il confié au journal Le Monde.

Du coup qui dit succès, dit abonnés sur Instagram. Et à ce jour, il en compte plus désormais suivi par plus de 652 000 sur son compte Instagram. Par conséquent, Claude est sollicité par de nombreuses marques, qui souhaitent le voir mettre en avant leurs produits sur les réseaux sociaux. « Des abonnements pour les abdos, des écouteurs, un livre », confie-t-il. Cependant, le papa de Marceau assure être « sélectif » dans les propositions qui lui sont faites et fait la promesse de ne jamais « vendre du dentifrice ».

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Défiler vers le haut