0
P
Actu People

Coronavirus : ce qui va changer en France après le passage au « stade 3 »

Coronavirus : Après une réunion à l’Élysée jeudi soir, Emmanuel Macron annonçait l’entrée prochaine de la France en phase 3 de sa bataille contre le virus Corona. Mais que signifie ce stade 3 ? On vous explique tout.

Emmanuel Macron annonce le passage prochain de la France au stade 3

Le stade 3 est la troisième phase d’un plan qui avait été mis en place depuis 2011. La France avait en effet mis en place ce plan afin de combattre le virus H1N1. Le stade 3 de l’épidémie correspond au moment où le virus commence à circuler librement dans l’air. Et ce partout dans le pays. Selon le ministère des solidarités et de la santé, cette phase sera donc composée de trois axes principaux:

  • la protection des personnes fragile notamment en EHPAD
  • la prise en charge des patients sans gravité en ambulatoire
  • la prise en charge des patients avec signes de gravité en établissements de santé

 

À lire aussi,  ces réflexes à avoir afin d’éviter d’attraper le virus. 

 

Jeudi soir, le président a soutenu que « tout le système sera sous tension, l’hôpital mais aussi la médecine de ville, les établissements comme le vôtre, et donc il faudra trouver pendant plusieurs semaines, avec beaucoup de résilience, des modes de fonctionnement pour passer cette épidémie ».

Des mesures draconiennes afin d’éradiquer l’épidémie du coronavirus

Mais ce n’est pas tout !  En plus de la mobilisation de toutes les autorités sanitaires, hôpitaux…etc. Le gouvernement souhaite prendre certaines mesures afin de ne prendre aucun risques. Elles incluent «  la suspension éventuelle de certains transports en commun, fermetures des crèches et établissements d’enseignement, la restriction des grands rassemblements et des activités collectives ». Ces mesures seront cependant suivies d’une « surveillance des prix et de la disponibilité des produits et maintien d’un approvisionnement alimentaire et produits de première nécessité ». 

 

À lire aussi, Michel Cymes rassure sur le coronavirus et dénonce un « matraquage médiatique ».

 

Selon la chaîne d’informations BMF TV, même les entreprises seraient en train de se préparer à devoir gérer les conséquences de cette épidémie. « On demande aux chefs de service de recenser qui peut télétravailler, les salariés vulnérables pour qui c’est préférable, les matériels disponibles ». 

Cependant, selon certains ministres, il ne faudrait pas avoir peur de ces mesures. Elles ne seront pas mises en place partout dans le pays et il faudrait tout de même que tout puisse continuer à marcher. Selon le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, « si nous devions passer au stade 3, ce n’est pas la bonne décision de fermer toutes les écoles. Il est très important de maintenir le fonctionnement du pays ». 

 

À lire aussi, Le prix des gels hydroalcooliques a augmenté de 700% avec le coronavirus.

Défiler vers le haut