0
P
Actu People

Danse avec les stars 10 : Sami El Gueddari, le nageur amputé de la jambe gauche, craint que sa prothèse ne tienne pas

Les entraînements pour le premier prime de Danse avec les Stars 10, ont déjà commencé ! En effet, dans 9 petits jours, nous pourrons enfin voir le casting au complet fouler les planches du plateau. Et parmi eux, Sami El Gueddari, champion de France de natation amputé de la jambe gauche n’a qu’une seule crainte : que sa prothèse ne tienne pas le coup.

Sami El Gueddari, nageur paralympique au casting de Danse avec les Stars

Samedi prochain, la toute nouvelle saison de Danse avec les Stars va débuter sur TF1 ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette année, le casting est particulièrement prometteur. En effet, comme nous vous l’avions annoncé il y a quelques semaines, nous allons retrouver de grandes personnalités françaises telle que Liane Foly, Clara Morgane, Moundir – dont le comportement a été jugé déplacé sur Instagram– ou encore Sami El Gueddari.

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, Sami El Gueddari est tout de même Champion de France de natation du 50m et du 100m nage libre en 2008, 2009 et 2010. Il a aussi participé aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012 et Pékin en 2008. Amputé de la jambe gauche, c’est le tout premier athlète handisport à participer à l’émission de TF1. Une grande fierté pour le champion, comme il l’a expliqué à LCI.  » Je suis fier d’être le premier athlète paralympique à faire partie de ce programme. Je me suis toujours dit : ‘Un jour, j’aimerais beaucoup faire cette émission !’ »

Sami El Gueddari a peur de perdre sa prothèse durant l’émission

Depuis quelques jours, les entraînements de danse ont débuté pour les candidats. D’ailleurs, on vous expliquait que le chéri de Caroline Receveur n’avait pas été très bien accueilli. En tout cas, pour Sami El Gueddari, une peur se fait de plus en plus présente à l’approche du premier prime. Et si sa prothèse ne tenait pas le coup ?

Interrogé par Pure People, l’athlète s’est confié : « J’espère juste que ma prothèse va bien tenir le coup sur l’ensemble du programme parce que, malgré tout, je vais la soumettre à rude épreuve. Mais je l’ai habituée à pire, donc je n’ai pas de doutes sur le fait qu’elle va tenir sur l’ensemble du programme. Après, il va falloir faire attention. C’est un programme sportif, c’est de l’entraînement, donc ce sera de la récupération aussi. »

Quoi qu’il arrive, il pourra toujours compter sur l’énergie et le soutien de sa partenaire, Fauve Hautot !