0
P
Actu People

Eva Queen : ses difficultés à être la sœur de Jazz, elle raconte

À peine âgée de 18 ans, la petite sœur de Jazz Correia cartonne dans les bacs. Eva comptabilise déjà des millions d’écoutes avec ses premiers singles On Fleek et Mood, sortis l’année dernière. Alors, être la soeur d’une star de télé-réalité l’a-t-elle aidée dans sa carrière ou a-t-elle, au contraire, rencontré des murs ? Eva Queen, comme elle se fait appeler, explique les bons comme les mauvais côtés d’être assimilée à Jazz.

Eva Queen : le nouveau phénomène musical

Dès ses premiers sons, dont On Fleek en featuring avec Lartiste, Eva a su s’imposer dans l’univers musical du moment. En quelques semaines, la jolie brune est passée d’un statut d’inconnue à superstar de la chanson. Un vrai phénomène propulsé par sa soeur Jazz, puisque aujourd’hui Eva est suivie par un million d’abonnés sur Instagram ! Et Lartiste n’est pas le seul chanteur à avoir collaboré avec celle qui a su très bien s’entourer. Pour son premier album intitulé « Queen’, la starlette a invité Still Fresh, Franglish ou encore Keblack à collaborer.

À 18 ans, la jeune chanteuse continue de se catapulter au sommet des charts et ne quitte pratiquement jamais le Top 10 des meilleures ventes. Eva affiche des chiffres qui donnent le tournis sur les plateformes : 135 millions d’écoutes sur Deezer et Spotify et 151 millions de vues cumulées sur Youtube pour ses quatre premiers clips.

« Je n’aime pas le milieu de la télé-réalité »

Dans une interview pour nos confrères de PureBreak, Eva Queen qui s’est blessée lors d’une rencontre avec une fan est revenue sur sa passion pour la musique. Mais la journaliste n’a pu s’empêcher de l’interroger sur le fait qu’elle soit la soeur d’une star de la télé-réalité. Alors, Eva doit-elle son succès à son talent indéniable ou au coup de pouce de sa célèbre soeur Jazz qui en a fait la promotion ?

Elle répond en toute franchise : « Être la soeur de Jazz m’a ouvert des portes. Mais ça en ferme d’autres aussi… car il y a ce truc des gens qui n’adhèrent pas à la télé-réalité. Mais, il faut comprendre que ma soeur elle a fait de la télé-réalité, maintenant elle n’en fait plus, elle est influenceuse. Et puis même, on fait chacun notre truc de notre côté, même si pour certaines personnes c’est ressenti comme une contrainte. Je m’en fiche si ça me ferme des portes, ma soeur c’est Jazz et je l’assume même si je n’aime pas le milieu de la télé-réalité ! »