0
P
Actu People

Incendie sur le tournage des Marseillais : le propriétaire de la villa dévastée accuse la production

Les Marseillais : souvenez-vous, le 7 juillet dernier, un terrible incendie avait ravagé la villa où était tournée la saison 4 des Marseillais vs Le reste du monde. Quatre mois plus tard, le propriétaire attend toujours l’argent pour entamer les réparations, tout en accusant la production de l’émission.

L’enquête sur l’incendie de la villa est toujours en cours

Le 7 juillet dernier, la villa dans laquelle était tournée LMvsMonde4 a pris feu ! Un terrible accident dont on ne connait toujours pas l’origine. Heureusement, il n’y a eu aucune victime, mais les dégâts matériels ont été très importants. Quatre mois après, le propriétaire des lieux s’est exprimé dans les colonnes de TV Mag, et il semble mécontent. Car si pour la productrice de l’émission, Florence Fayard, « l’enquête est toujours en cours », l’homme semble déjà avoir des éléments de réponse sur ce qui a déclenché l’incendie.

D’ailleurs, pour la productrice c’est certain : « La seule chose qu’on peut dire, c’est que c’est totalement accidentel. (…) On ne sait pas en vérité… Rien n’a été identifié au moment où a été éteint l’incendie. Cela peut venir autant d’une erreur humaine que d’un problème dans la maison. Personne n’a été désigné comme étant le coupable ». Contactée par TV Mag, la police judiciaire explique que rien ne permet « de conclure à un acte de malveillance ». Il semblerait que le feu soit parti à cause d’un « problème électrique ».

Le propriétaire de la villa accuse la production

Pour le propriétaire : « Le feu est parti des équipements électriques installés par la production pour le tournage, les éclairages notamment. Les enquêteurs pensent qu’un court-circuit a pu se produire. Le salon, la cuisine, une salle de bain et trois chambres ont été dévastés par un feu de plusieurs centaines de degrés ». Malgré les assurances, le propriétaire attend toujours une indemnisation : « Les assureurs d’Allianz (l’assurance de Banijay, ndlr) ne veulent pas me payer pour le moment et je ne sais pas quand ils le feront. Mon avocat est en pourparlers avec eux mais je n’ai toujours pas reçu le moindre euro de leur part et je ne peux pas entamer les réparations ».

Niveau coût, les dégâts sont extrêmement coûteux« Il y en a pour 1,2 million d’euros de dommages et le montant garanti par l’assurance de Banijay pour un incendie est de 1,5 million d’euros ». Malheureusement, alors qu’il souhaitait la vendre, il doit dorénavant attendre. « J’ai un client russe qui veut me l’acheter mais je ne peux rien faire. Dès que j’aurai reçu le dédommagement de la part d’Allianz, je pourrai lancer les travaux. C’est un chantier considérable qui va durer au moins six mois ». D’ailleurs, si le dossier n’avance pas, il n’hésitera pas à attaquer la production en justice : « S’ils refusent de me payer, je porterais plainte contre Banijay et cela se réglera au tribunal ».

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Défiler vers le haut