0
P
Actu People

Iris Mittenaere : ce projet qu’elle rêve de réaliser en s’inspirant d’une star que vous connaissez tous !

Iris Mittenaere : on vous racontait que la jeune femme avait validé une blague de Kev Adams au sujet d’Aya Nakamura. Aujourd’hui, si Iris Mittenaere fait parler d’elle c’est pour un détail bien précis. En effet, elle ne s’arrête plus ! Et elle vient de se confier au magazine Forbes sur le rêve qu’elle souhaite réaliser. La jeune femme aimerait faire comme une star qui est une grande cheffe d’entreprise.

Encore un projet !

L’ex-miss Monde s’est confiée à nos confrères du magazine Forbes notamment sur ses envies d’entreprendre. On la sait hyperactive car depuis Miss France, l’ex de Kev Adams, a enchaîné les projets. C’est ainsi qu’on l’a retrouvée dans DALS ou encore sur la scène du Paradis Latin. Mais ce n’est pas tout, son but ultime serait de devenir cheffe d’entreprise : « J’aimerais beaucoup créer ma marque de chaussures et de sacs à main », a-t-elle confié. Puis, elle a ajouté: « Quand on veut quelque chose et qu’on persévère, on finit par l’avoir ».

Cela rappelle sans doute le parcours de Victoria Beckham. Après une carrière dans la musique, l’épouse de David est devenue une référence en matière de mode. Ainsi, Iris lui voue une admiration sans limite. « Je trouve que Victoria Beckham est inspirante. Porter ses propres créations, les voir portées par d’autres personnes, c’est assez dingue » a-t-elle déclaré, toujours à Forbes. La jeune femme souhaite désormais avancer et continuer de construire sa carrière : « J’ai envie de réussir ma carrière, sans m’accrocher à ce passé ».

Si Iris Mittenaere – qui a caché un lourd secret à sa mère – est persuadée d’une chose c’est qu’elle a les épaules pour entreprendre. Mais surtout, elle a les qualités qu’il faut. « Etre travailleur et être gentil. Pour réussir dans la vie, on doit être sympathique. Il faut de la bienveillance, du travail, de la créativité, mais également l’envie de travailler avec les gens. Parce que peu importe dans quel domaine professionnel on choisit de s’investir, si on est seul, ça ne sert à rien. Il faut avoir l’envie de partager », a ajouté la jeune femme.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?