0
P
Actu People

Jalousie, harcèlement, bac… Eva Queen fait des révélations sur son succès fulgurant

Eva Queen : on vous racontait que la jeune femme avait eu la peur de sa vie et qu’elle s’était confiée à ses abonnés. En quelques mois à peine, Eva Queen est devenue une star incontournable de la scène française. Des millions de personnes ont visionné ses clips et des milliers de personnes la suivent sur les réseaux sociaux. Ce succès fulgurant lui a valu quelques épreuves et elle a fait quelques révélations à ce sujet. On vous dit tout !

Déjà une grande artiste !

Le 5 juillet prochain sortira le tout premier album de la chanteuse Eva Queen. On peut déjà estimer que celui-ci connaîtra une réussite sans limite. Notamment au vu du succès rencontré par ses clips : en moins d’une semaine sur Youtube, son clip Alibi a été visionné plus de 2,8 millions de fois. L’occasion pour la petite sœur de Jazz de se confier. Elle a alors accordé une interview à Télé-Loisirs. Ce qui lui a permis de parler de sa vie, son succès et ses envies. Ce qui ne pourra que ravir ses abonnés qui finalement ont beaucoup appris sur elle.

Tout d’abord, la jeune femme a expliqué que son pseudo, Eva Queen, lui a été donné par sa communauté. Ainsi, c’était une évidence pour elle de se faire appeler comme ça. Tout comme son album qui n’aurait pu s’intituler autrement que Queen. Puis, la chanteuse a expliqué sa vie de lycéenne. Après une opération du dos, elle a été alitée deux mois et a demandé à redoubler. Mais à son retour, les choses se sont corsées. Elle a expliqué : « J’y suis retournée à la fin de ma convalescence, deux semaines après la sortie de mon premier single, Mood. Les gens me regardaient, parlaient sur moi… C’était oppressant ! J’ai appelé ma mère depuis les toilettes pour qu’elle vienne me chercher et qu’on trouve une solution. Des groupes de discussion ont même été créés sur Instagram pour organiser des venues à mon lycée pour m’emmerder ! »

Avant d’ajouter : « J’ai été obligée de me protéger face à la jalousie de certains. Les gens de mon âge ont du mal à comprendre que l’on puisse réussir. Mais je suis bien entourée, de mes amis d’enfance et de ma famille. Le succès m’a surtout permis de m’éloigner de certaines personnes plus rapidement. » Eva Queen a pu se protéger car elle savait ce qui l’attendait. En effet, sa sœur Jazz – qui a totalement raté son dernier placement de produit – a subi de la négativité et s’est retrouvée quasiment seule.

La jeune femme se voit en tout cas poursuivre sa carrière. Et pourquoi pas collaborer avec PNL ou Ninho… C’est tout ce qu’on lui souhaite !