fbpx
0
P
Actu People

Julia Paredes victime d’une fausse couche : elle raconte ses grosses difficultés au quotidien

Julia Paredes : Ça n’en finit pas pour la jeune maman ! Celle qui avait courageusement subi une opération après sa fausse couche il y a quelques semaines, révèle les difficultés qu’elle vit au quotidien des suites de ce drame. Il faut croire que la jeune femme n’est pas encore tout à fait rétablie moralement.

La jeune femme revient sur sa fausse couche, et ce n’est pas facile

La vie n’est pas toute rose pour la jeune maman. Il faut croire que Julia Paredes a beaucoup de mal à se remettre de sa fausse couche qui avait eu lieu il y a quelques semaines. Nous vous en parlions dans un article précédant. La nouvelle tête du casting de Mamans et célèbres avait d’ailleurs avoué au magazine TéléStar que ce n’était pas la première fois que ce tragique évènement se passe. Elle avait alors confié : « Je ne voulais pas trop dire que j’étais enceinte parce que je ne voulais pas être trop heureuse. J’avais fait une fausse couche en juillet, donc je me disais que ça pouvait s’arrêter« .

Selon une interview accordée à PurePeople, il lui serait encore très difficile de reprendre la vie là où elle l’avait laissée, « Je suis encore très fragile. Je pensais être forte et contrôler les choses, (…) sauf que dès que je vois une femme enceinte ou qu’une femme parle de sa grossesse, je fonds en larmes. Je n’y arrive pas. Dès que je vois une femme enceinte dans un restaurant, je pars. Je ne peux pas avoir la vision d’une femme enceinte. J’ai encore ce blocage, c’est très dur pour moi« .

Son ex, Maxime, est toujours à ses côtés

Après une rupture qui avait fait du bruit et dont nous vous avions déjà parlé dans un article précédent, il faut croire que Maxime est toujours aux côtés de Julia afin de la réconforter dans ce moment difficile. Mais toujours selon la jeune femme, elle n’est pas si sûre que Maxime vive la situation aussi intensément qu’elle. Elle confie : « Il est encore là. Après, je pense qu’il ne vit pas les choses comme moi en tant qu’homme. Moi je l’ai porté pendant trois mois, je l’ai voulu. Lui était là de temps en temps, il a vu la grossesse semaine après semaine. »

Nous sommes donc bien loin du discours que la jeune femme avait il y a quelques temps, où elle disait « Je pense que ça va me faire du bien dans le sens où il faut que je passe à autre chose et que je continue ma vie normale et ma vie normale c’est m’occuper de Luna, de la maison, de faire mes placements de produits, vous montrer au quotidien ce que j’utilise. Je pense que ça va me faire penser à autre chose.» 

Défiler vers le haut