0
P
Actu People

Kendji Girac : il a adoré être en confinement et explique pourquoi

Kendji Girac : l’épidémie de Covid-19 a contraint Kendji Girac d’annuler sa tournée américaine. Malgré cela, il a confié avoir beaucoup aimé le confinement.

Un confinement réussi pour Kendji Girac

Alors que l’épidémie frappait de plein fouet la France, Kendji Girac se disait inquiet pour sa grand-mère qui était en Ehpad. Sur LCI, il avait alors déclaré : « Ma grand-mère est en Ehpad pour la protéger surtout, j’ai tellement peur de répandre ce virus… Du coup, on reste vraiment confiné chez soi. Je ne bouge pas et j’attends que ça passe pour pouvoir la voir, prendre de ses nouvelles… Mais c’est vrai que ça fait peur. Par téléphone c’est compliqué car elle a des petits problèmes mais du coup, je prends des nouvelles du personnel qui travaille là-bas, régulièrement. »

S’il avait affirmé qu’elle allait bien, le chanteur a également confié – cette fois au Parisien – qu’il a beaucoup apprécié le confinement. Et pour cause : il a pu retrouver sa famille et profiter totalement de ses proches. « Je me suis confiné vers Bordeaux, avec mon père, ma mère, mes soeurs et mon petit-neveu que j’adore » a-t-il déclaré.

Kendji Girac raconte son confinement en famille

Celui qui s’est fait agresser par des hommes armés en pleine nuit a également ajouté : « J’ai bien vécu cette période, je n’ai vraiment pas à me plaindre. Nous avons une maison avec un jardin… Et toujours la caravane dans laquelle je dormais le soir… Comme toujours ». Une période bénéfique notamment car il a pu se rapprocher de son père : « Ça m’a fait énormément de bien de passer du temps avec mon père, nous avons eu de longues discussions, encore plus que d’habitude. »

Un retour aux sources précieux que Kendji Girac a beaucoup apprécié : « J’ai aussi construit un joli garage en bois sur le terrain avec lui, car il est très manuel. Et le soir, je jouais des heures à la guitare avec lui. Il me donne encore beaucoup de conseils pour que je progresse. » Cependant, il a également dû faire face à l’annulation de sa tournée aux Etats-Unis :« Une première, un rêve. J’étais super-content mais j’ai dû être rapatrié après ma première date. J’espère que ça sera juste un report ».

D’autres, comme Ayem Nour en ont profité pour perdre quelques kilos !

Et vous, comment avez-vous vécu le confinement ?

Défiler vers le haut