0
P
Actu People

Maeva Ghennam et ses propos racistes dans Les Marseillais : le CSA rappelle à l’ordre W9

Maeva Ghennam : lors de la diffusion des Marseillais vs le Reste du Monde 4 en septembre dernier, les téléspectateurs avaient été choqués par les propos racistes tenus par la candidate Maeva. Aujourd’hui, le CSA réagi et rappelle à l’ordre la chaîne W9.

Maeva Ghennam, jugée raciste par les internautes

Souvenez-vous, le 18 septembre 2019 était diffusé un épisode des Marseillais vs le Reste du Monde 4 sur la chaîne W9. Durant cet épisode, on a pu voir la jolie brune tenir des propos polémiques voire racistes à l’encontre de la candidate Anissa. Si les deux jeunes femmes étaient en rivalité à cause de leur relation avec Anthony Alcaraz, Maeva Ghennam ne s’était pas gêné pour la tacler à propos de sa coupe de cheveux afro, la traitant de « chou-fleur » ou encore de « palmier« .

« En tout cas, c’est toi qui t’en vas, tête de chou-fleur ! Tu ne vas pas nous manquer, en tout cas, moi tu ne vas pas me manquer ! Bisous le palmier. » Rapidement, la colère s’est emparée des réseaux sociaux à juste titre. “Vieille raciste plastifiée” ; “Grosse raciste!!!! Tu as traité Anissa de chou-fleur à cause de ses cheveux afro, t’as pas honte ?” ; “Tête de chou-fleur? Tu la tailles sur ces cheveux. Sale chi*nne en chaleur? Imbécile va” avait-on pu lire sur Twitter.

En réponse à ces accusations, l’ex de Greg Yega s’était justifiée avec plus ou moins de tact sur les réseaux sociaux. « Alors les amis je ne suis pas raciste, j’étais fiancée avec un métis et ma belle-mère était black d’ailleurs. Mon style de mec c’est les métis. Et j’adore le Mahélé et les Samboussas. » D’ailleurs, la principale concernée, soit Anissa avait affirmé qu’elle ne pensait pas que Maeva était quelqu’un de raciste. « Elle est seulement stupide !« 

Le CSA épingle Maeva et la chaîne W9 pour les propos racistes diffusés

Près d’un an après, le CSA saisi par de nombreux téléspectateurs a enfin pris la parole à ce sujet. Jeudi 18 juin, ce dernier a déclaré regretter l’inertie de la présentatrice ainsi que des autres candidats « restés sans réaction face aux multiples agressions verbales visant l’apparence physique d’une candidate »

D’après eux, ce passage n’avait rien à faire à la télévision et aurait dû être coupé au montage. « Le CSA a, par conséquent, relevé un manquement de la chaîne à ses obligations conventionnelles et a demandé à ses responsables de veiller à la maîtrise de l’antenne et de ne pas mettre en avant de manière excessive l’esprit d’exclusion ni encourager des propos diffamatoires ou injurieux à l’encontre de participants. »

On espère qu’avec ces nouvelles déclarations Maeva se rendra compte de la gravité de ses propos…

Défiler vers le haut