0
P
Actu People

Matt Pokora : sous le choc devant son grand-père atteint d’Alzheimer

Matt Pokora : le chanteur fera bientôt ses premiers pas en tant que comédien dans le téléfilm Le Premier Oublié, qui traite du sujet de l’Alzheimer. L’occasion pour M. Pokora d’évoquer cette maladie qui a tué son grand-père il y a dix ans.

Le grand-père de Matt Pokora était atteint d’Alzheimer

Lundi 7 octobre, M. Pokora vous donne rendez-vous sur TF1 pour ses premiers pas en tant que comédien. En effet, il donnera la réplique à Muriel Robin dans le téléfilm Le Premier Oublié. Il y incarnera Axel, un jeune homme qui revient chez sa mère, Françoise, et découvre en même temps que cette dernière souffre de la maladie d’Alzheimer. Un rôle important pour lui, puisque c’est de cette maladie qu’est décédé son grand-père.

Pour ce premier rôle, il a eu la chance de jouer aux côtés d’une grande comédienne : Muriel Robin. « Quand j’ai su que c’était elle, j’ai trouvé ça génial. Je l’avais vue dans le téléfilm sur Jacqueline Sauvage. Je me suis dit que j’allais avoir une grande comédienne face à moi. J’ai su lors d’un déjeuner, avant le tournage, qu’elle avait été touchée de près par la maladie. Cela nous a rapprochés, parce qu’on savait tous les deux de quoi on parlait » a-t-il confié à Télé 2 Semaines.

Sous le choc quand il a découvert que son grand-père avait Alzheimer

Lors de cette interview, le chéri de Christina Milian – avec qui il cherche activement le prénom de leur premier enfant – a confié : « Mon grand-père est décédé de la maladie en 2009. Jouer les scènes que j’ai vécues avec lui permettait de mettre en lumière la maladie et les répercussions qu’elle peut avoir sur la famille. Comme je suis intéressé par le cinéma depuis longtemps, je me suis aussi dit qu’il fallait déclencher un rôle intéressant plutôt que de l’attendre. »

Si jusqu’ici il a toujours été très discret sur sa famille, il a décidé de parler de son grand-père et de cette maladie en toute transparence : « Il a été militaire et n’avait que des souvenirs très anciens. Je lui demandais sans arrêt de me parler de ses médailles. La première fois que mon grand-père m’a vouvoyé, ça m’a fait un choc. Je devais avoir 14 ans, il ne savait plus qui on était, c’était dur… Ce sont des choses dont je me suis souvenu en jouant. » En parallèle, il ne compte pas arrêter sa carrière. D’ailleurs une de ses anciennes danseuses s’était confiée sur ses faux-pas.

Et vous, avez-vous déjà vécu une telle expérience ?

Défiler vers le haut