0
P
Actu People

Quentin Dehar : un proche dit qu’il se serait suicidé car son petit ami l’aurait quitté le jour de son anniversaire

Quentin Dehar : on vous dévoilait que Justin Bieber avait vécu un enfer durant sa dépression. Quentin Dehar, le Ken français est lui aussi passé par des moments très compliqués avant de se donner la mort dimanche 1er septembre. Un proche s’exprime et explique les causes de son suicide…

« C’est cacher un mal-être »

Quentin Dehar, 26 ans, s’est pendu dans sa chambre d’hôtel du palace Roi René à Aix-en Provence dans la nuit du 1er au 2 septembre 2019. Jour de son anniversaire. Il était notamment connu pour avoir dépensé plus de 50 000 € dans une cinquantaine d’opérations de chirurgie esthétique. Sosie autoproclamé du chéri de Barbie, le jeune homme s’était fait connaître grâce à sa participation à un Dîner presque parfait.

C’est durant le tournage de cette émission que Quentin fait la connaissance de Yann, un directeur commercial de 42 ans. Meilleur ami du jeune homme, il s’est confié auprès de Télé Loisirs sur les circonstances de la mort de Quentin. D’après lui, c’est une déception amoureuse qui l’aurait poussé à mettre fin à ses jours. « Quentin était en couple. Il était fou amoureux. Son petit ami l’a quitté dimanche, le jour de son anniversaire. Malheureusement pour lui, cette relation était toxique, il avait coupé les ponts avec beaucoup de monde. D’après moi, il n’a pas laissé de lettre pour expliquer son geste à ses parents. »

Bien qu’il se trouvait à Aix-en-Provence au moment des faits, Quentin Dehar est originaire de Bar-le-Duc, en Lorraine. Un petit village de province qui ne lui pas toujours fait de cadeau, comme l’explique Yann. « Faire autant de chirurgie esthétique, c’est cacher un mal-être, assure Yann. Il faut savoir que Quentin venait d’un petit village de province. Là-bas, l’extravagance et l’homosexualité sont encore rejetées. Il était raillé de tous, insulté, bousculé, il l’a très mal vécu. Dès qu’il y retournait, c’était pour voir ses parents et il y restait cloîtré. » 

Quelques heures avant de se donner la mort, Quentin Dehar avait posté des messages inquiétants sur les réseaux sociaux. Néanmoins, étant donné la notoriété du jeune homme, une enquête a été ouverte pour s’assurer qu’il s’agissait bien d’un suicide. « Mais au regard de l’enquête de police, le suicide ne fait aucun doute » a expliqué le journal La Provence.

Toutes nos condoléances à la famille de la victime.

Défiler vers le haut