0
P
Actu People

Scènes de ménages : Anne-Elisabeth Blateau (Emma) placée en garde à vue

Scènes de ménages : une des actrices de la série de M6 a vécu un épisode peu flatteur. En effet, Anne-Elisabeth Blateau a été placée en garde à vue ce vendredi 6 septembre. La raison ? Elle aurait tenté d’étrangler une femme pompier…

Une affaire peu banale

Il y a quelques jours, on vous racontait que Benjamin Castaldi avait expliqué comment Flavie Flament a appris qu’il avait une maîtresse. Un souvenir pas spécialement sympa mais qui a permis de comprendre – peut-être – leur rupture. Car non, personne ne s’attendait à ce que les deux animateurs stars divorcent sans crier gare.

Cette fois, c’est une toute autre histoire qui fait la une des médias. En effet, une comédienne française a vécu un malheureux incident avec les forces de l’ordre en cette rentrée. En effet, il s’agit d’Anne-Elisabeth Blateau. Cette jeune femme a été découverte par les téléspectateurs dans la célèbre série Scènes de ménages. 

Une nuit en garde à vue

Alors, Anne-Elisabeth Blateau a semble-t-il passé la nuit en garde à vue. Selon les informations du magazine Closer, les pompiers seraient intervenus à son domicile situé dans le quartier du Marais, à Paris, ce vendredi 6 septembre. Et ce, aux environs de 4h30. Cependant, la situation aurait très vite dégénéré et personne n’a pu maitriser la situation. Les pompiers ont d’abord été contactés pour « une suspicion de traumatisme crânien ». Toutefois, ces derniers qui sont intervenus au domicile de la jeune femme de 43 ans, ont été pris à partie par cette dernière.

Les pompiers ont pu constater qu’Anne-Elisabeth Blateau était en état d’ivresse. Elle serait alors entrée dans une colère noire qui l’aurait rendue « physiquement agressive ». Toujours selon nos confrères de Closer, le rapport de police révèle que celle qui interprète Emma se serait jetée sur une femme pompier pour l’étrangler. Devenue incontrôlable, elle aurait même insulté les forces de l’ordre de « sales nazis ». Elle a ainsi obligé des agents de la brigade anti-criminalité à intervenir pour la calmer.

La femme pompier aurait par ailleurs fait part de son intention de porter plainte. De son côté, Anne-Elisabeth Blateau aurait fini la nuit au commissariat. « Elle devrait être auditionnée dans la matinée après dissipation des vapeurs d’alcool », ont écrit nos confrères.

Alors, que pensez-vous de ce fait divers ?

Défiler vers le haut