fbpx
0
P
Actu People

Soprano : ses confidences touchantes sur son fils aîné placé à la DDASS

Soprano :  le chanteur fait des  confidences touchantes sur son fils aîné placé à la DDASS. Il explique la souffrance qu’il a ressenti au fil des années.

Anti Blin-bling, le chanteur explique comment il a décidé de vivre sa vie

Celui qui est interdit de participer à Danse avec les stars expliquait pourquoi il n’est pas fan du monde des paillettes. Alors que Anne-Elisabeth Lemoine lui disait :  « Vous roulez en Citroën C1. Ça ne colle pas avec l’image que l’on a du rappeur  » Celui qui expliquait pourquoi sa femme préfère rester dans l’ombre répondait :« Je suis content d’avoir tout ça, mais ce n’était pas le but. Le but pour moi c’était de faire des concerts, de faire de la musique. Et en plus, de le faire en famille (…) Je suis en colonie de vacances tous les jours !  »

Et vous ne le saviez peut-être pas mais Soprano est devenu papa à 16 ans. Si le chanteur était bien trop jeune pour élever son enfant, la mère de celui-ci a décidé de le placer à la DDASS.

Les  confidences touchantes de Soprano sur son fils aîné placé à la DDASS

C’est dans une interview avec Monnwalk qu’il s’est confié :  « J’avais des problèmes avec une ex. C’est une chanson que j’ai écrite parce que j’étais avec une fille, à l’époque, qui était tombée enceinte. Avec la peur, la société, elle avait pris l’enfant et l’avait placé à la DDASS sans me le dire. Je ne savais même pas qu’elle avait accouché. Et du coup, ça m’a marqué, parce que sur les papiers, il n’y avait pas marqué mon nom, il n’y avait rien. J’étais papa mais je n’étais pas papa. »

On comprend que le chanteur souffre de cette situation, par la suite il explique :  « J’ai pété les plombs, en fait. Ca s’entend dans mes textes. J’étais tellement… je ne voulais pas comprendre le pourquoi du comment, j’étais énervé contre elle. » 

Néanmoins aujourd’hui il comprend la décision de son ancienne copine, bien que difficile à accepter. Il termine en déclarant : « Avec les années, j’ai compris qu’elle aussi était jeune, elle était perdue, elle avait peur, il y avait tellement de choses. Déjà que j’étais mélancolique, ça m’a plongé dans la dépression. Quand tu es père de famille, tu ne peux pas savoir qui est ton fils, tu ne peux pas le voir – encore aujourd’hui, je ne sais pas où il est -, c’était très, très, très difficile durant cette période-là. »

Que pensez-vous des déclarations du chanteur ?

Défiler vers le haut