0
P
Actu People

Violente bagarre à Orly : voici ce que risquent Booba et Kaaris !

Orly : on vous partageait la vidéo très étrange de Maître Gims qui priait pour l’anéantissement du Duc de Boulogne… Mais, cette fois, si la sphère du rap français fait de nouveau beaucoup parler c’est suite à un gros clash qui a pris place récemment. Voici ce risquent Booba et Kaaris après leur violente bagarre à Orly !

 

Les conséquences de la bagarre à Orly

 

 

C’est la séquence qui a retourné l’internet ce mercredi 1er août : Booba et Kaaris en venaient aux mains dans la hall 1 d’un aéroport parisien !
 

Ainsi, on a finalement fait la lumière sur les raisons qui les ont poussé à cette violente altercation. Et, maintenant, on en sait plus sur ce qu’ils encourent…
 

Car, on a pu le voir : des magasins duty free ont été saccagés. De plus, les rappeurs ont retardé de nombreux vols, ruinant le début de vacances de nombreux voyageurs ! À cause la panique et la peur, la police a dû fermer le hall 1 de force.
 

Ce n’est pas moins de 13 personnes au total qui sont toujours auditionnées pour « violences volontaires. »
 

Selon les informations de LCI, les Aéroports de Paris ont décidé de porter plainte. Les rappeurs font face à des plaintes pour « troubles à l’ordre public avec préjudice d’image et financier et mise en danger de la vie d’autrui. »
 

Mais, ce n’est pas tout ! Car, le gérant d’un magasin que la bagarre a ravagé a, lui aussi, choisi de porter plainte. Et, ce, pour « dégradation, violence en bande et vol. »

 
Une source proche du dossier confie au Point : « Le parquet de Créteil (Val-de-Marne) envisage d’ouvrir une information judiciaire. Notamment au regard de la gravité des faits… Et de leurs conséquences sur le trafic aérien. Ces faits de violences volontaires en réunion commises dans un lieu destiné au transport en commun de personnes sont passibles de 7 ans de prison. Au regard des faits, des antécédents des protagonistes et des retards enregistrés sur les vols, l’ouverture d’une information judiciaire est envisagée. »

 
Affaire à suivre…