0
S
Séries

La Casa de Papel : tous les détails passés inaperçus dans la saison 3

La Casa de Papel : on vous dévoilait les théories de la sortie des braqueurs de la banque d’Espagne. La saison 3 de Casa de Papel bat son plein sur Netflix. Cependant, malgré le succès de la série, des références glissées dans cette nouvelle saison ont certainement échappé à bon nombre de fans.

Attention !

Netflix a déjà annoncé qu’une saison 4 de La Casa de Papel allait voir le jour. Et ce pour le plus grand bonheur des aficionados qui ont binge-watché la saison 3. Si une hypothèse concernant une otage a vu le jour – celle-ci est passée inaperçue dans la saison 3 mais aura un rôle clé dans la prochaine saison – de nombreuses autres informations sont tombées sur la toile. Des informations notamment au sujet du casting, de l’intrigue ou encore de la date de sortie. Mais avant de se pencher sur la saison 4, il semblerait que la saison 3 ait réservé bien des surprises… passées inaperçues ! Du coup, on va vous balancer tous ces détails qui ont été glissés… À côté desquels vous êtes sûrement passés !

En particulier dans le décor ! Les scènes ont été tournées dans les grands studios Netflix situés dans la capitale espagnole, Madrid. Un lieu totalement nouveau, que les acteurs de la bande comme  Úrsula Corberó (qui a fait une belle déclaration à Miguel Herrán) et où le directeur artistique a recréé une Banque d’Espagne imaginaire. Et dans cette banque, on peut voir sur les murs, des portraits. Dans la bibliothèque, qui est la salle de repos des braqueurs, on en compte 24. Si on n’y prête pas vraiment attention, c’est surtout parce que ces portraits semblent être tout à fait banals. Mais pas du tout !

En effet, ils représentent en réalité certains membres de la série ou de Netflix. Ainsi, on peut voir par exemple le portrait d’Erik Barmack. Comme le rappelle Télé Loisir, il était jusqu’à mars 2019 le vice-président des contenus originaux internationaux de Netflix. Par ailleurs, dans le grand hall de la banque, on peut apercevoir une plaque avec le nom d’Abdon Alcañiz. C’est le directeur artistique de la série.

Enfin, à l’étage, il y a de nombreuses sculptures. Ainsi, dans le couloir il y a de nombreux bustes cachés sous des larges capuches drapées. La production a acheté des sculptures blanches et les a customisées. Le style rappelle sans conteste l’époque du Franquisme : « Cela renforce le message révolutionnaire de la bande, qui ne fait pas seulement un simple casse dans cette saison 3 », explique Abdon Alcañiz.

Et vous, aviez-vous prêté attention à ces détails  ?