0
S
Séries

Plus belle la vie : les habitants de Marseille font exprès de se disputer pour chasser les fans

Plus belle la vie : alors que la série a fêté ses 15 ans d’existence, un prime lui était consacrée ce 23 septembre. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur les habitants et l’ambiance à Marseille.

La technique des Marseillais contre les fans de Plus belle la vie

Le quartier du Panier, notamment connu pour son authenticité, a inspiré le décor de la célèbre série de France 3 : Plus belle la vie. Alors, forcément, c’est devenu le passage obligé de tous les les fans de la série, car oui c’est un peu comme un pèlerinage. Leur but est simple : se prendre en photo au détour des rues qui leur rappellent leur série ou croiser un des acteurs de la série, comme par exemple Rebecca Hampton qui s’est montrée pour la première fois avec sa fille de 5 ans.

« Ils arrivent en dégoulinant de transpiration, ils rentrent dans la boutique et me demandent ‘Il est où Roland ? I love Roland’,on dirait qu’ils viennent de terminer un marathon en plein cagnard », confie Valérie, un peu moqueuse, auprès de nos confères du Parisien. Cette dernière est vendeuse dans une boutique de souvenirs en face du bar des 13 coins. « C’est plutôt pas mal pour les affaires », confie en revanche le patron du restaurant Au coin des amis.

Les habitants de Marseille se disputent pour faire fuir les fans

Mais l’engouement des touristes en agace plus d’un dans la ville. « Tous les jours, des touristes veulent savoir s’il y a des tournages. Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que s’il y avait un tournage, ils ne pourraient pas arriver jusqu’au bar. Ce que je me garde bien de leur dire, c’est que je m’appelle aussi Mélanie… comme la serveuse du Mistral », balance une serveuse toujours dans le Parisien.

Mais les habitants, autant que les commerçants, comment à être épuisés de ce tourisme qui s’abat sur leur quartier. Alors, ils ont quelques techniques pour les faire fuir. «  Des fois, des habitants en ont marre de voir tous ces touristes. Du coup, à la terrasse du café, ils font semblant de se disputer ou au moins en font des tonnes, le ton monte, des chaises peuvent voler, les gens ont peur et s’en vont… c’est une espèce de jeu », s’amuse un des commerçants.

Par ailleurs, on vous racontait qu’un téléfilm sur la vie de Grégory Lemarchal était en préparation.

Alors, validez-vous la technique des marseillais ?

Défiler vers le haut